Lune de miel en hiver : 8 destinations à découvrir

Written by:

Où partir en lune de miel en hiver ?

Les premiers flocons font leur apparition, suivis de près par une ribambelle d’illuminations. Pas de doute, l’hiver est arrivé. Mais si la période hivernale rime avec festivités, la saison la plus froide de l’année invite aussi au voyage. Alors vous rêvez d’une lune de miel en hiver ? Bonne nouvelle, les destinations abondent.

En décembre, vous voilà à siroter un vin chaud aux épices au pied d’une église enneigée. Halte au froid ? Quelques heures d’avion supplémentaires suffisent pour vous réchauffer dans une cité mexicaine. Toutefois, l’hiver est aussi la saison rêvée pour découvrir quelques sites incontournables loin des foules, au détour d’une croisière sur le Nil ou sur les lagons du Kerala. 

En février et en mars, c’est aussi l’heure de faire trempette sur une sublime plage de l’océan Indien ou au cœur d’un oasis. Et les amateurs de nature préservée ne sont pas en reste au sud de l’équateur, où l’été est notre hiver. Mais alors, comment choisir où passer votre lune de miel en hiver ? 

Voici notre sélection de huit destinations de rêve pour un tête-à-tête en pleine saison froide. Et si vous rechignez à l’idée de planifier votre séjour dans les moindres détails, pourquoi ne pas laisser place à l’inattendu ? Spécialiste du voyage surprise, l’agence Horizons Secrets s’appuie sur vos envies pour concevoir une lune de miel qui vous ressemble. Pour plus de dépaysement, vous n’en découvrez le contenu qu’à l’arrivée ! Alors, prêts à aller de surprise en surprise le temps d’un jeu de piste aussi romantique qu’insolite ?

Destination culture et dépaysement pour votre lune de miel en hiver

L’Inde

Lune de miel en Inde envol d'oiseaux devant un palais du Rajasthan
Crédit : Mitchell Ng Liang An - Unsplash

L’Inde n’est pas un pays. C’est un continent. Un continent où se mélangent les langues, les cultures, les ethnies. Un continent où naissent les religions, mais aussi certaines des plus belles inventions du génie humain. Riche d’une histoire plurimillénaire, l’Inde a ainsi vu se succéder prophètes, conquérants, poètes et aventuriers. 

Aujourd’hui, les touristes en ont fait un nouvel eldorado, car ce pays-continent ne laisse personne indifférent. Un voyage de noces en Inde, c’est ainsi l’assurance d’une lune de miel hors du commun, où chaque découverte bouscule les sens, des palais rutilants du Rajasthan aux monastères fascinants du Ladakh.

Tête-à-tête en hiver : pourquoi convoler en Inde ?

Sur un si vaste territoire, il existe naturellement des disparités de climat très marquées. Cependant, l’hiver reste la saison parfaite pour une aventure indienne. 

De mi-décembre à février, l’Inde du Sud, les plaines du Centre et le Rajasthan offrent un décor de rêve à un tête-à-tête idyllique. Toutefois, il est recommandé de miser sur la fin de l’hiver pour goûter aux paysages majestueux des montagnes du Nord.

Voyage de noces en hiver paysage verdoyant au Kerala
Crédit : Philip Liju - Unsplash

5 incontournables de l’Inde en hiver

  • Entre cités impériales, forteresses et marchés, le Rajasthan se dévoile en hiver sous son meilleur jour.
  • En toute saison, le Taj Mahal émerveille les visiteurs. Pour un moment unique, prévoyez une visite au coucher du soleil, avant de passer la nuit dans un palais de maharajah converti en cocon de luxe.
  • L’Inde côté plage vous attend à Goa. Au choix, bullez sur le sable fin ou rejoignez les fêtards qui prennent part au carnaval de Goa fin février.
  • Les températures clémentes favorisent la douceur de vivre du Kerala, d’une croisière en kettuvallam sur les canaux des Backwaters aux bienfaits d’une cure ayurvédique.
  • Les paysages enneigés de l’Himashar-Pradesh dévoilent un autre visage de l’Inde. Ainsi, les jeunes mariés se pressent à Manali pour admirer l’Himalaya.

Notre bon plan : les trésors de l’Inde sont si nombreux qu’il est parfois difficile de savoir où donner de la tête. Du reste, profiter pleinement de ce pays-continent exige une bonne dose de préparation logistique. C’est pourquoi il vous est possible de passer par l’entremise d’une agence de voyage afin de vous délester de cette partie organisationnelle. Vous pouvez même vous laisser porter avec Horizons Secrets.

Une fois votre choix arrêté sur l’Inde, il ne vous reste plus qu’à découvrir le programme de votre voyage au gré d’indices renfermés dans des enveloppes à ouvrir au jour le jour. Fort d’un questionnaire personnalisé, mais aussi des orientations de quelques proches dans la confidence, le contenu de votre séjour suit vos attentes et vos goûts, tout en apportant une touche de mystère à ce voyage d’une vie.

Alors cliquez ici pour remplir un questionnaire de voyage personnalisé sur le site Horizons Secrets. Et laissez-vous simplement porter par un voyage plein de magie et de surprises à la découverte de l’Inde.

L’Égypte

Voyage de noces en Egypte chameaux face aux pyramides
Crédit : Fynn Schmidt - Unsplash

Alexandrie, Thèbes, Assouan, Gizeh. Les noms s’égrènent, tous plus mythiques les uns que les autres. Même sans jamais avoir foulé le sol égyptien, chacun se représente l’Égypte à sa façon. Qui les pyramides et leurs mystères, qui les trésors de tombeaux inviolés depuis l’aube de l’humanité, qui la silhouette surannée d’un bateau à vapeur voguant sur le Nil. 

Un voyage de noces sur la terre de Cléopâtre et Akhenaton, c’est donc un moment comme suspendu dans le temps. Mais l’Égypte n’est pas seulement l’antre des pharaons. Le pays abrite aussi mosquées seldjoukides, bazars et églises coptes, aussi bien que plages de rêve le long de la mer Rouge.

Lune de miel en hiver : pourquoi l’Égypte ?

Le soleil n’est pas toujours à son zénith au cœur de l’hiver. En décembre et en janvier, l’air peut être frais côté plage. Toutefois, les sites les plus somptueux du pays vous délivrent leurs secrets en petit comité. 

Et cette atmosphère intimiste s’assortit d’un budget plus accessible. Néanmoins, mieux vaut attendre le mois de mars pour profiter d’un climat plus clément en bord de mer.

Voyage de noces en hiver montgolfières au-dessus d'une vallée égyptienne
Crédit : Jeremy Bezanger - Unsplash

5 incontournables de l’Égypte en hiver

  • Une lune de miel égyptienne, c’est bien sûr une croisière sur le Nil. Pour mieux vous retrouver à deux, vous pouvez opter pour une escapade en dahabieh privatisée. Les amateurs d’Agatha Christie apprécieront quant à eux le cachet vintage d’un steamship.
  • De passage au large de Louxor, un survol de la vallée des rois et des reines en montgolfière permet d’apprécier toute la majesté de la nécropole thébaine.
  • Au-delà de ses musées et ses pyramides, Le Caire offre de nombreux trésors aux voyageurs prenant la peine de l’apprivoiser. Ainsi, la ville abrite la plus grande concentration de monuments islamiques au monde.
  • Le temps de votre lune de miel hivernale, plongez au cœur des plus grandes civilisations du Proche-Orient en combinant Égypte et Jordanie.

Lune de miel en hiver : adieu températures polaires, cap sur des destinations solaires

Le Mexique

Lune de miel au Mexique site maya de Palenque
Crédit : Crisoforo Gaspar Hernandez - Unsplash

Votre destination idéale combine harmonieusement culture et farniente ? Alors le Mexique a de quoi vous combler. Dans la capitale, les jardins flottants se succèdent aux galeries d’art. Les gourmets peuvent également s’en donner à cœur joie dans les villes coloniales de Puebla ou Oaxaca, dont les ruelles colorées résonnent de la musique traditionnelle des mariachis

Puis, entre un marché chamarré et une vénérable église espagnole, les ruines romantiques de civilisations passées attendent les amoureux des vieilles pierres. Enfin, c’est l’heure d’une pause bien méritée sur les plus belles plages de la Riviera Maya.

Lune de miel en hiver : pourquoi choisir le Mexique ?

L’hiver signe l’arrivée de la pleine saison au Mexique. Ainsi, les averses se font rares sur des plages caribéennes enfin débarrassées des algues qui les envahissent en été. La côte Pacifique et la Basse-Californie accueillent également les tourtereaux en quête d’un paradis plus sauvage. 

Toutefois, les hôtels en bord de plage se remplissent à l’approche de Noël. Mieux vaut donc repousser le départ à janvier, février ou mars, ou privilégier la découverte de l’intérieur des terres en décembre. Attention toutefois à bien vous couvrir en altitude, car il fait encore frais à Mexico ou dans le Chiapas.

Lune de miel au Mexique balançoire pieds dans l'eau sur l'île d'Holbox
Crédit : Michiel Ton - Unsplash

5 incontournables de l’hiver au Mexique

  • Au cours des neuf jours qui précèdent la Nativité, la procession traditionnelle du festival Las Posadas anime les rues des villes et villages. En bonus, vous aurez peut-être même le droit à votre propre piñata en fin de cortège.
  • Le temps de l’Avent est aussi marqué par de nombreuses spécialités locales, comme la ensalada de Noche Buena à déguster le soir du réveillon. Mais si vous préférez jouer la carte de la sécurité, un délicieux guacamole servi sur la terrasse d’une hacienda historique fera toujours l’affaire.
  • En Baja California, les mois de février et mars voient affluer baleines grises et baleines à bosse. C’est aussi la saison idéale pour nager avec les requins-baleines à la Paz.
  • Les touristes sont légion en hiver, mais certains des plus beaux sites archéologiques du pays comme Chichén Itzá et Monte Alban vous proposent des visites intimistes au lever ou au coucher du soleil.
  • Dans les Caraïbes, Akumal et Tulum permettent de combiner baignade et balade. Plus au nord, la très décontractée Holbox envoûte les jeunes mariés avides de séjour déconnecté les pieds dans l’eau.

La Thaïlande

Crédit : Mathew Schwartz - Unsplash

Meuang Thai, la terre des hommes libres, est aussi le pays des hommes heureux. Car oui, la Thaïlande est un pays de cocagne. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on surnomme ce petit coin de paradis le pays du sourire. Au cœur de Bangkok, le sourire placide d’un Bouddha allongé tout d’or vêtu. 

À Chiang Mai, le sourire repu d’un badaud accoudé à un stand de street food servant une cuisine de haute voltige à tout petit prix. À Koh Samet ou Krabi, le sourire émerveillé de jeunes mariés face à l’immensité bleutée de l’océan Indien. Et toujours, partout, des montagnes reculées du Nord aux sublimes îles du Sud, le sourire légendaire des Thaïlandais.

Voyage de noces en hiver : pourquoi choisir la Thaïlande ?

Comme toute l’Asie du Sud-Est, la Thaïlande se visite principalement en hiver. En effet, la saison hivernale permet à la fois d’éviter les températures torrides de l’été et les pluies torrentielles de la mousson. 

Pour votre lune de miel en hiver, préférez toutefois la période de janvier à mars afin de bénéficier de tarifs plus attractifs. Par ailleurs, empaquetez quelques vêtements chauds en cas d’escapade dans le nord du pays. Dans cette autre Thaïlande, sauvage et préservée, les nuits peuvent être fraîches.

Voyage de noces en Thaïlande bateaux sur le lagon
Crédit : Jakob Owens - Unsplash

5 incontournables de la Thaïlande en hiver

  • Aux portes de l’hiver, le festival des lanternes de Loy Krathong éclaire pendant trois jours le ciel de Chiang Mai.
  • Courant décembre, l’antique cité d’Ayutthaya célèbre son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO au détour de spectacles et de processions historiques.
  • Au sortir des fêtes, débutez votre voyage de noces par une pause bien-avec un massage traditionnel à Bangkok.
  • L’hiver est une bonne saison pour découvrir les merveilles de la région du Triangle d’Or. Alors voguez paisiblement sur le Mekong ou embarquez à dos d’éléphant, avant d’explorer le marché de nuit de Chiang Khan ou le temple Wat Neramit.
  • En hiver, toute la région affiche des températures clémentes. Vous pouvez alors envisager un voyage combiné et vous immerger dans les trésors de la Birmanie ou du Cambodge, puis lézarder sur l’une des plus belles îles thaïes.

Lune de miel en hiver : place aux grands espaces

La Nouvelle-Zélande

Lune de miel en Nouvelle-Zélande montagnes et fleurs au printemps
Crédit : Aneta Foubikova - Unsplash

Vous rêvez d’un voyage de noces hivernal sous le signe de Mère Nature ? Bienvenue en Nouvelle-Zélande. À peine débarqués de 23 h de vol, c’est un road-trip romantique qui démarre. 

Car si les villes d’Auckland ou Christchurch sont passablement agréables, elles peinent à émerveiller autant que la nature néo-zélandaise. Geysers et glaciers, fjords et rivières turquoise, les paysages en mettent plein la vue du Nord au Sud. Tolkien n’aurait pu rêver mieux pour sa mythique Terre du Milieu !

Voyage de noces hivernal : pourquoi partir en Nouvelle-Zélande ?

L’été austral, de décembre à mars, est la saison idéale pour un voyage au pays des kiwis. Prenez garde toutefois à l’affluence des vacances scolaires locales de janvier. Gardez également à l’esprit que la température excède rarement les 25° C. De quoi piquer une tête, sans pour autant s’attendre à la canicule.

Crédit : Andrew Smith - Unsplash

5 incontournables de la Nouvelle-Zélande en hiver

  • Connaissez-vous le pohutukawa? Arbre emblématique du pays, amusez-vous à identifier ses feuilles rougeoyantes au cours de votre autotour.
  • À Milford Sound, dauphins, baleines et phoques viennent papillonner dans les fjords.
  • Fans de randonnée ET du Seigneur des Anneaux ? Approchez la légendaire Montagne du Destin dans le parc national de Tongariro.
  • Votre moitié est mélomane ? Profitez de l’effervescence du festival musical de Splore, situé en lisière des belles plages du parc de Tapapakanga.
  • Baignade à Coromandel, surf à Taranaki, les activités nautiques ne manquent pas. Pour vivre un rêve du bout du monde jusqu’au bout, vous pouvez également conclure votre idylle sur une île paradisiaque du Pacifique comme les Fidji ou les Samoa.

L’Afrique du Sud

Voyage de noces en hiver rhinocéros dans le parc Kruger
Crédit : Andrew Liu - Unsplash

L’Afrique du Sud

Terre de contrastes, la nation arc-en-ciel porte bien son nom. Le multiculturalisme sud-africain se vit dans les villes, marquées par les nombreuses communautés qui ont bâti l’Afrique du Sud moderne. Bouillon de cultures et d’histoire, Le Cap et Johannesburg sont notamment des escales immanquables. 

Mais la magie du pays, c’est aussi l’éveil de la faune dans le parc Kruger ou la réserve de Sabi Sands. Ce sont des randonnées entre océan et montagnes, et la découverte de lieux qui marquent l’imaginaire comme le cap de Bonne Espérance. En bref, c’est une aventure inoubliable pour les jeunes mariés à l’âme baroudeuse.

Voyage de noces en hiver : quels atouts pour l’Afrique du Sud ?

Autotour et été austral font bon ménage. En effet, les températures clémentes invitent aux escapades urbaines et aux arrêts impromptus sur des plages sauvages. Avec la chaleur, c’est aussi le moment parfait pour profiter d’une nuit à la belle étoile en lodge. 

Cependant, la pleine saison des safaris est passée. Mais si l’observation de la faune est moins optimale, elle se fait loin des foules.

Voyage de noces en Afrique du Sud plage aux alentours du Cap
Crédit : Kylefromthenorth - Unsplash

5 incontournables de l’hiver en Afrique du Sud

  • Le Cap se pare d’une ambiance de fête aux beaux jours, des concerts de rue au crépuscule aux cinémas en plein air qui essaiment dans la ville.
  • Il n’y a pas meilleure saison que notre hiver pour faire trempette en Afrique du Sud. Même si l’eau excède rarement 20°, les superbes plages de Dolphin Beach ou Golden Mile ravissent les baigneurs.
  • Pour voir hippopotames et crocodiles de tout près, rien de tel qu’un saut au iSimangaliso Wet Park. En bonus, la jolie plage de Cape Vidal est à deux pas.
  • Si la voiture ne vous dit guère, pourquoi ne pas opter pour un voyage en train de légende ? Rejoignez ainsi Pretoria depuis Le Cap à bord du Blue Train. Plus luxueux encore, le Rovos Rail vous mène jusqu’aux mythiques chutes Victoria.
  • De décembre à mars, la saison verte voit reverdir la flore. Les animaux se camouflent donc derrière la végétation, et il faut s’armer de patience pour observer le big five. Néanmoins, votre safari a le mérite de l’intimité et d’un décor naturel de toute beauté.

Une lune de miel en hiver hors des sentiers battus : nos destinations insolites

Oman

Lune de miel en Jordanie dunes de sable
Crédit : Tanja Cotoaga - Unsplash

Oman

Felix Arabia. L’Arabie heureuse, voilà comment les Romains surnommaient cette terre au carrefour de l’Océan Indien et du Moyen-Orient. Et depuis des millénaires, Oman ne semble pas s’être départie de sa félicité. La vie s’écoule en toute tranquillité dans ce sultanat si singulier, loin de l’agitation de ses voisins plus turbulents. 

Ici, pas de skyline clinquante à la Dubaï. Aux gratte-ciels, Oman préfère les cités millénaires et les forteresses solitaires dans le désert. La nature est tout aussi généreuse, parcourue de plages et d’oasis secrets. En un mot, un Moyen-Orient de carte postale.

Lune de miel hivernale : pourquoi Oman ?

Décembre, février et mars sont les mois les plus propices à une lune de miel en hiver à Oman. Loin des températures torrides de l’été, le temps est plaisant. À l’occasion, quelques pluies viennent rafraîchir l’atmosphère. Quant à janvier, le temps est plus incertain mais la découverte reste agréable.

5 incontournables de l’hiver à Oman

  • Dans le désert de Wahiba, le temps est idéal pour se réveiller au milieu des dunes. En chemin, prévoyez un arrêt vivifiant dans les eaux cristallines de l’oasis de Wadi Bani Khalid.
  • En autotour, les conditions sont parfaites pour explorer forteresses et châteaux à l’instar du fort Al-Mirani ou du palais d’Al Alam.
  • Connue pour ses dauphins et ses tortues géantes, la réserve de Ras El Hadd accueille les amoureux en éco-tente.
  • Le désert du Dhofar se tient à l’écart des sentiers touristiques, hiver comme été. De l’ancien souk d’Al Baleed au port de Soumhouram, la région distille pourtant ses trésors aux initiés.
  • Une lune de miel à deux visages, vous en rêvez ? Alors combinez séjour urbain à Mascate et échappée balnéaire à Zanzibar. En effet, une ligne directe relie ces deux destinations de rêve.

L’Autriche

Lune de miel en hiver paysage de montagne autrichien
Crédit : Mike Kotsch - Unsplash

Pour vous, un hiver sans neige, c’est un hiver qui manque de charme. Mais à votre grand dam, les flocons se font attendre. Alors pourquoi ne pas vous laisser séduire par les reliefs alpins de l’Autriche ? Loin du canon habituel de la lune de miel, ce petit pays d’Europe centrale a pourtant tout d’une destination romantique. 

D’ailleurs la neige ne fait que sublimer ses paysages, de châteaux haut perchés en villages en bois. Qui plus est, un week-end en Autriche est vite organisé pour les jeunes mariés très occupés en quête d’un voyage zéro stress.

Voyage de noces en hiver : la féerie de l’Autriche

C’est en décembre que la magie de l’hiver autrichien atteint son paroxysme. Ainsi, les marchés de Noël investissent les centres-villes. Mais pour éviter les foules, les premiers mois de l’année sont un pari plus sûr. La nature invite aux sports d’hiver, tandis que vous n’avez plus à jouer des coudes dans les musées de Vienne et Salzbourg.

Voyage de noces en Autriche village de Hallstatt sous la neige
Crédit : Dahee Son - Unsplash

5 incontournables de l’hiver en Autriche

  • À Vienne, le concert du Nouvel An de l’Orchestre Philarmonique est un moment unique à vivre à deux, à condition de s’y prendre bien à l’avance.
  • En décembre, les marchés de Noël font vibrer les villes autrichiennes, la palme revenant à Innsbruck et Graz.
  • Coiffés de neige, les villages traditionnels alpins sont des escapades romantiques par excellence. En bonus, Hallstatt ou encore Kufstein sont accessibles en train.
  • Sous la neige, la forteresse de Hohensalzburg semble tout droit sortie d’un conte de fées. Et les châteaux majestueux ne manquent pas, de Burg Kreuzenstein à Hohenwerfen.
  • Dans les Alpes et le Tyrol, les pistes de ski côtoient les parcours de raquettes. Et après tous ces efforts, offrez-vous un moment de détente dans un hôtel-spa avec vue.

Aux quatre coins du monde, la saison hivernale vous offre des escapades de choix à vivre à deux. Choc culturel en Inde, virée en toute liberté en Nouvelle-Zélande, paysages féeriques en Autriche ou plages paradisiaques au Mexique, chaque destination vous apporte son lot de découvertes en tête-à-tête. 

Alors neige ou soleil, c’est à vous de choisir pour votre lune de miel en hiver. Mais si au fond vous êtes plutôt poudreuse que cocotiers, jetez un œil à ces cinq destinations romantiques pour les amateurs de décor enneigé. Et préparez dès à présent vos bagages grand froid !

 

Article écrit en collaboration avec Horizons Secrets.

Read More

Que faire en lune de miel ? 6 bonnes idées

Written by:

Découvrez que faire pendant votre lune de miel

Voyage de rêve, demandez le programme ! La lune de miel est non seulement le prolongement de votre mariage, c’en est aussi l’apothéose. Mieux vaut alors choisir soigneusement où et quand partir, afin de trouver la destination idéale pour vous et votre moitié. Mais une question se pose : que faire en lune de miel ? En un mot, comment faire en sorte que cette escapade romantique vous laisse des étoiles dans les yeux pendant des années ? 

En vivant des émotions uniques à deux, bien sûr. Alors, plutôt nuit de rêve dans un cadre paradisiaque ou expérience gastronomique à vivre une fois dans votre vie ? Laissez-vous inspirer par nos six idées pour savoir que faire en lune de miel.

Voyage de noces sous les aurores boréales
Crédit : Matt Houghton - Unsplash

Réaliser un rêve de longue date

Votre voyage de noces, c’est l’occasion ou jamais d’exaucer vos rêves. Et même les plus fous ! Car la lune de miel n’est pas un voyage tout à fait comme les autres. Alors que vous rêviez de paresser sous les cocotiers ou de road-trip sur les plus belles routes du monde, dites-vous oui ! 

D’ailleurs, c’est là un bon moyen d’offrir un souvenir impérissable à votre moitié. Il vous tanne depuis des années avec ses envies de saut en parachute ? Elle écume tous les reportages animaliers sur les faunes d’Afrique ? Quelle meilleure surprise pour votre âme sœur que de partager un souvenir marquant en tête-à-tête ? Quitte à mettre un peu de budget de côté pour assouvir le rêve d’une vie.

Que faire en lune de miel ? Notre boîte à idées

  • Envie d’un voyage mille lieues sous les mers? Offrez-vous un baptême de plongée sous-marine sur les récifs coralliens d’Australie ou à la découverte des fonds marins des îles Galápagos.
  • Vous rêvez d’un moment suspendu dans le temps sous une aurore boréale ? Cap vers une destination grand froid, de la Norvège à la Finlande.
  • Votre moitié se passionne pour les animaux ? Prévoyez une balade à dos d’éléphant en Thaïlande ou une rencontre avec les baleines entre Chili et Argentine. Sans oublier le voyage 100 % safari, au Kenya ou encore en Tanzanie.
  • Envie d’une expérience en apesanteur ? Planez en parapente au-dessus de la Table Mountain du Cap, ou découvrez les Caraïbes par en haut en hydravion.

Notre astuce : si l’organisation de votre voyage de rêve vous fait peur, n’hésitez pas à solliciter les conseils d’une agence de voyage. Pourquoi même ne pas vous laisser porter et embarquer pour un voyage surprise ? L’agence sur mesure Horizons Secrets vous confectionne ainsi une évasion à deux, et ce sous le signe de l’inattendu.

De la destination au programme de votre escapade, seuls quelques indices vous mettent sur la piste avant le départ. Pour que ce séjour demeure à votre image, des proches dans la confidence en valident le contenu en amont. Vous-mêmes pouvez partager certains des rêves et activités qui vous tiennent à cœur le temps de ce voyage si spécial, sans toutefois que la surprise ne perde en magie à l’arrivée. 

Réserver une activité en privé

Les visites en groupe, c’est très sympathique pour faire connaissance. Toutefois, votre lune de miel se vit d’abord à deux. Pour autant, certains sites méritent la présence d’un guide pour en découvrir toutes les subtilités. Il en va de même d’une capitale étrangère, où vous auriez tôt fait de vous perdre sans l’accompagnement d’un local. 

C’est pourquoi la tendance de la balade privée en compagnie d’un habitant séduit les couples, des grandes métropoles américaines aux villes tentaculaires d’Asie. Les activités en duo pullulent également, de l’initiation à un art traditionnel à une excursion entre amoureux hors des sentiers battus. 

Mais vous pouvez aller encore plus loin en privatisant des expériences exclusives. Certes, il faut y mettre le prix. Néanmoins, c’est la garantie d’un moment unique dont vous garderez à jamais un souvenir ému.

Quelle expérience privatiser lors de votre séjour romantique ? Notre boîte à idées

  • Au Japon, découvrez l’art délicat de la teinture de kimono dans un atelier ancestral.
  • En escapade égyptienne, optez pour une croisière en tête-à-tête sur le Nil en dahabieh.
  • Au Mexique, vous pouvez solliciter la privatisation d’un des cenotes du Yucatán pour piquer une tête dans des eaux cristallines à l’abri des foules.
  • De la Thaïlande aux Antilles, voguez en toute intimité sur des eaux turquoises à bord d’un catamaran 100 % privatif.
Voyage de noces dîner romantique au coucher de soleil
Crédit : Holger Woizick - Unsplash

Prévoir un dîner romantique

Adieu plats préparés et plateaux repas. En lune de miel, place à l’hédonisme et donc à la gourmandise. Certains pays sont le paradis des gourmets, et vous n’aurez aucun mal à émerveiller votre palais. Toutefois, nul besoin de dîner en restaurant étoilé tous les soirs, sans quoi vos finances auraient sans doute du mal à suivre. 

Réservez alors au moins une table exceptionnelle au cours de votre séjour de noces. Et si le contenu de votre assiette vous régale, le cadre importe tout autant. Alors dépaysement d’un repas chez l’habitant ou vue à couper le souffle, à vous de choisir !

Notre astuce : dès la confirmation de vos dates, réservez sans tarder votre dîner en tête-à-tête dans un coin de paradis ou l’une des meilleures adresses de votre destination rêvée.

Que faire en lune de miel ? Notre boîte à idées pour gourmets

  • Sous les palmiers de Maurice ou sur le sable fin de la République Dominicaine, n’hésitez pas à réserver un dîner sur la plage auprès de votre hôtel.
  • Découvrez les plus belles villes européennes assoupies le temps d’un dîner-croisière, de Prague à Venise.
  • Appréciez un panorama de carte postale en sirotant un cocktail au bord du lac Titicaca, ou grignotez des tapas avec vue sur l’Alhambra de Grenade.
  • Dégustez un menu omakase chez le meilleur maître sushi de Tokyo, ou profitez d’un dîner en trois temps à bord d’un luxueux train en route vers le Machu Picchu.

Dormir dans un lieu insolite

En voyage, les hôtels se suivent et se ressemblent souvent. Et il arrive que le voyage de noces ne fasse pas exception. Alors quelle que soit votre destination, accordez-vous au moins une nuitée hors du commun. Bien sûr, il peut s’agir d’un hébergement si raffiné qu’il engloutira une bonne partie de votre budget. 

Mais hors du commun ne rime pas nécessairement avec dispendieux. Au contraire, pas besoin d’enveloppe extravagante pour passer une nuit à la belle étoile en plein désert ou séjourner dans un ancien cockpit réaménagé en chambre d’hôtel. Vous pouvez aussi opter pour une expérience typique de votre destination de rêve, d’un hanok coréen à un rorbu norvégien.

Notre astuce : mieux vaut réserver cette expérience de lune de miel originale à la fin du voyage, sous peine de vous exposer à la déception en allant decrescendo au fil du séjour.

Où passer une nuit originale en lune de miel ? Notre boîte à idées

  • Bien sûr, une chambre en hôtel mythique reste un souvenir indélébile, du Raffles de Singapour à La Mamounia de Marrakech.
  • Vous rêvez de la vie de château ? Alors accordez-vous un moment royal dans un ancien palais de maharajah au Rajasthan ou une forteresse médiévale écossaise.
  • Pour renouer avec la nature, réveillez-vous en pleine savane dans un lodge tanzanien ou émergez d’une tente avec vue sur les dunes de Jordanie.
  • Accrochez vos ceintures et prenez vos quartiers dans un avion-hôtel au Costa Rica ou en Suède.

Admirer un lever de soleil

Main dans la main sur la plage, à admirer le soleil se lever. Cette scène à l’eau de rose peut prêter à sourire, mais l’expérience n’en est pas moins extraordinaire à vivre. 

À l’heure où tout semble assoupi, il vaut la peine d’émerger du lit. En effet, le spectacle du soleil poignant au-dessus d’un site d’exception vous procure des émotions à nulles autres pareilles. 

Il suffit parfois de s’aventurer sur la plage pour voir des dauphins s’égayer à quelques mètres, ou de prendre le volant pour admirer la vue au-dessus d’un monastère embrumé. Les plus beaux levers de soleil peuvent aussi se vivre d’en haut, depuis la nacelle d’une montgolfière.

Où admirer le lever du soleil en lune de miel ? Notre boîte à idées

  • Grimpez dans un ballon et envolez-vous au-dessus des cheminées de fées du Cappadoce ou de l’antique temple de Louxor.
  • Découvrez le patrimoine de l’humanité sous un autre jour en admirant le lever du soleil sur le Taj Mahal ou les pyramides mayas de Tikal.
  • Immergez-vous dans le silence de l’aube régnant dans le parc national de Yosemite comme au sommet d’un volcan indonésien.
  • Laissez-vous bercer par le ressac des vagues sur la plage de Coromandel en Nouvelle-Zélande ou la caldeira de Santorin.
Lune de miel aux Maldives ponton sur pilotis face à l'océan Indien
Crédit : Upgraded Points - Unsplash

Alterner repos et douceur de vivre

Les voyages culturels vous bottent, tout comme les escapades plus aventureuses. Mais la fatigue et le stress du mariage aidant, un séjour balnéaire 100 % farniente pourrait bien être la panacée. Alors cap sur une destination soleil. Et au programme de votre voyage pieds dans l’eau, pas de programme. 

Bouclez maillots et serviettes dans la valise, puis partez vous ressourcer sur une île paradisiaque dans l’océan Indien ou le Pacifique. Une retraite en pleine nature luxuriante peut tout aussi bien faire l’affaire. Ceci dit, entre une séance baignade et une pause lecture, quelques activités bien-être ont toute leur place.

Que faire en lune de miel détente ? Notre boîte à idées

  • Faites de la déconnexion digitale le maître mot de votre échappée au bout du monde. Troquez donc chaise de bureau contre hamac avec vue idyllique sur mer aux Philippines ou vue sur jungle au Belize.
  • Offrez-vous un massage sur pilotis à Bora Bora ou aux Maldives. Certains resorts spa vous proposent également des massages romantiques en chambre, notamment au Sri Lanka et aux Seychelles.
  • Entamez la journée du bon pied avec un cours de yoga sur la plage de Tulum ou à Bali.
  • Glissez-vous dans l’eau délicieusement chaude d’un onsen japonais ou d’une source thermale, des Alpes autrichiennes aux lagons islandais.

Que faire en lune de miel ? Pour passer des vacances de rêve, le choix de vos activités à deux dépend de votre destination type. Ainsi, chaque pays offre aux jeunes mariés son lot de merveilles à découvrir en amoureux. Cependant, le voyage de noces est marqué par des temps forts. Alors vous êtes plutôt nuit insolite au cœur d’une réserve ou visite exceptionnelle au lever du soleil ?

Pour vous aider à faire de vos rêves une réalité pendant votre honeymoon, il vous est possible de faire confiance à l’expertise d’une agence de voyage spécialiste du sur-mesure. Vous pouvez même opter pour l’expérience atypique d’une lune de miel surprise. Les conseillers d’Horizons Secrets tiennent ainsi compte de vos envies et des goûts qui vous sont propres, mais aussi de vos contraintes, pour imaginer un séjour à votre image – dont vous ne découvrez toutefois le cadre que le jour du départ.

 

De là, le contenu du voyage se révèle à vous à mesure que vous décachetez de petites enveloppes au fil du parcours. Ne vous reste plus qu’à vous laisser émerveiller ! Alors cliquez ici pour remplir un formulaire de voyage sur leur site et vous laisser guider… les yeux fermés ou presque !

Article écrit en collaboration avec Horizons Secrets.

Read More

Séjour romantique au Japon : 9 destinations où faire escale à deux

Written by:

Nos idées de séjour romantique au Japon

Pays de contrastes, le Japon attire les voyageurs en quête de virées urbaines décapantes comme d’escales ressourçantes en pleine nature. Un séjour romantique au Japon réserve également bien des surprises aux visiteurs en amoureux.

Entre parcs d’attraction animés et temples tranquilles, les villes abritent leur lot de lieux de rendez-vous prisés des locaux. Mais au sortir des mégapoles, des évasions plus sereines vous attendent au détour d’un village thermal de montagne ou d’une île aux airs de petit paradis. Alors où prévoir une halte romantique au Japon ? Cap sur neuf destinations à découvrir en tête-à-tête.

Un séjour romantique insulaire au Japon

Voyage Japon - Vue sur le torii flottant de Miyajima.
Crédit : Vladimir Haltakov - Unsplash

Miyajima

Deux pieds immergés dans l’eau, le portique vermeil de Miyajima constitue sans doute l’un des paysages les plus fameux du Japon. Ce célèbre torii flottant s’admire en embarcation à marée haute. À marée basse les amoureux viennent ficher une pièce sur ses rondins moussus en guise de vœu.

La balade se poursuit alors sur l’île sacrée, où les daims en liberté s’aventurent souvent hors de leurs forêts jusqu’aux portes d’un temple shinto ou du rideau noren d’une boutique. Et le soir venu, un séjour insolite en ryokan traditionnel permet de se délasser dans un bain brûlant, tout en profitant souvent d’un repas kaiseki en chambre.

  • À contempler à deux : l’ascension du mont Misen vous promet une vue imprenable sur la mer de Seto. Et bien sûr, sur le torii du sanctuaire d’Itsukushima. Pagodes et temples ponctuent également la randonnée.

La date à retenir : un insolite festival des huîtres se tient chaque année en février, comprenant dégustations mais aussi pièces de théâtre traditionnelles.

Séjour Japon - Structure artistique sur l'île de Naoshima
Crédit : Pxhere

Naoshima

Île de poche au large de Shikoku, Naoshima n’en est pas moins mondialement connue pour son atmosphère unique. Cette ancienne île de pêcheurs abrite en effet des installations artistiques éparpillées sur tout le territoire. 

Enfourchez donc un vélo pour arpenter la côte sud et ses maisons minka réhabilitées, alternant entre expériences sensorielles et jeux de lumière. Des centres d’exposition comme la structure enterrée de Chichu et la fondation Benesse, signée Tadao Ando, ne sont pas en reste. Le musée Benesse se transforme d’ailleurs en hôtel atypique de nuit, vous laissant déambuler entre ses œuvres à la nuit tombée.

  • À arpenter à deux : porte d’entrée principale de Naoshima, Takamatsu dévoile l’un des jardins de promenade les plus renommés du pays. Cheminez donc à travers le Ritsurin-koen. Puis, sirotez un matcha au cours d’une cérémonie du thé dans le pavillon Kikugetsu-tei.

La date à retenir : la Triennale de Setouchi se tient une fois tous les trois ans.

Crédit : Hiroko Yoshii - Unsplash

Taketomi

Le Japon version plages de sable blanc, ça vous tente ? Alors direction l’archipel d’Okinawa. Situé à l’extrémité sud du pays, ce chapelet d’îles en mer de Chine orientale affiche un climat tropical. Douceur de vivre et baignade dans des eaux cristallines sont donc au rendez-vous. Et pour un séjour romantique au Japon au calme, l’îlot corallien de Taketomi se pose en havre de paix sans pareil. 

Dans ce minuscule bout de terre, le temps semble comme suspendu. Des charrettes à buffles vous y baladent d’ailleurs au milieu des maisons de style Ryukyu, aux entrées surveillées par de mythiques shisa à tête de lion et aux murs d’enceinte incrustés de coraux. Puis, une fois l’ultime ferry parti, de jolies plages se dévoilent aux seuls résidents.

  • À vivre à deux : profitez du coucher de soleil depuis la jetée de Nishisanbashi. Le soir suivant, sillonnez l’île au crépuscule à bicyclette.

La date à retenir : les habitants de Taketomi-jima prient pour d’abondantes récoltes lors des festivités automnales de Tanadui, menant danses et pièces de théâtre comique kyogen.

Un séjour romantique au Japon en toute sérénité

Séjour romantique au Japon - Pagode Chureito donnant sur le mont Fuji
Crédit : Filiz Elaerts - Unsplash

Kawaguchiko

En séjour romantique au Japon, vous rêvez d’une vue inoubliable sur le mont Fuji ? Le cône enneigé d’une des montagnes les plus illustres du monde se révèle à vous à l’orée de Kawaguchiko. Pendant du lac Ashi bordant la ville thermale de Hakone, le lac Kawaguchi s’insère dans la région des cinq lacs entourant le Fuji-san. 

Le panorama y est donc enchanteur, encaissé au cœur d’une nature propice à la randonnée comme au vélo. Les couleurs d’automne y dessinent d’ailleurs un tableau digne des plus belles estampes, tandis que la pagode Chureito semble flotter au-dessus d’une mer de cerisiers au printemps.

  • À apprécier à deux : certains ryokans de Kawaguchiko disposent de bains avec vue inégalable sur le Fuji-san. Parfois même, les chambres supérieures s’y dotent d’une baignoire privative en terrasse.

La date à retenir : d’avril à mai, les tapis de fleurs du festival de Shibazakura peignent une toile encore plus envoûtante au pied du mont Fuji.

Séjour romantique en onsen japonais - Canaux illuminés de nuit à Kinosaki
Crédit : Flickr

Kinosaki Onsen

Le Japon compte un nombre incalculable de sources chaudes où s’offrir une escale bien-être. La ville thermale de Kinosaki Onsen se démarque toutefois par son atmosphère aussi authentique que romantique. Ainsi, le meilleur moyen de découvrir ce village aux sept onsen est de vous vêtir d’un kimono léger pour partir à la tournée des sources.

Yukata sur le dos et sandales geta aux pieds, vous goûtez à la tradition du Sotoyu Meguri de bain en bain et de ponton en ponton. À la nuit tombée, le décor se fait encore plus poétique à la lueur des lanternes. Et de retour dans votre auberge, un festin de spécialités culinaires n’attend plus que vous.

  • À découvrir à deux : amateurs de point de vue exceptionnel, planifiez une excursion dans la cité voisine d’Amanohashidate. D’ailleurs, ce sublime pont du ciel se prête à la baignade en été.

La saison à retenir : Kinosaki se visite toute l’année, mais le met gastronomique délicat du crabe des neiges se déguste exclusivement en hiver.

Crédit : Flickr

Hida Furukawa

Loin du Japon trépidant des métropoles, la zen Hida Furukawa révèle un paysage d’antan. Ce bourg paisible étire ses maisons aux murs blanchis le long de ruisseaux où nagent tranquillement les carpes koi. Bien moins fréquentée que sa voisine Takayama, la ville s’avère une étape de choix en road trip dans les Alpes japonaises.

Tout aussi hors du temps, la campagne environnante de Hida Satoyama se parcourt à vélo entre rizières et villages rustiques. Un chemin de pèlerinage vous mène également à l’écart de la ville. Et au terme d’une balade, de nombreux ryokans vous offrent une pause relaxation bien méritée en bain privé.

  • À déguster à deux : Hida Furukawa est reconnue pour son artisanat, et notamment ses distilleries de saké à visiter – avis aux connaisseurs.

La date à retenir : parades de chars et tambours traditionnels investissent les rues de Hida Furukawa les 19 et 20 avril.

Un séjour romantique au Japon côté ville

Voyage en amoureux au Japon - Vue sur maisons historiques et canaux de Kurashiki
Crédit : HMPhotography

Kurashiki

Si la ville nippone rime pour vous avec maisons typiques en bois et canaux coiffés de saules pleureurs, alors Kurashiki coche toutes les cases. Cette Kyoto miniature vous offre un bond dans le temps au fil du quartier historique de Bikan.

Les anciens entrepôts kominka des secteurs de Honmachi et Higashimachi s’y voient reconvertis en boutiques, maisons de thé et auberges de cachet. Des musées de renom font aussi de Kurashiki un haut-lieu de l’art au Japon. Et si des chemins de traverse dévoilent de charmants recoins aux marcheurs, une croisière en barque reste un incontournable pour admirer l’architecture préservée de la ville.

  • À visiter à deux : le temps d’une demi-journée, faites un saut jusqu’à la ville d’Okayama. Moins de vingt minutes de train suffisent ainsi à découvrir son superbe jardin de promenade Koraku-en, à l’ombre du château d’Okayama.

La date à retenir : lanternes en papier et lampes illuminent les canaux de Kurashiki de mi-février à mi-mars lors du festival Haruyoi Akari.

Séjour romantique au Japon - Daim en-dessous d'un portique du parc de Nara
Crédit : Timo Volz - Unsplash

Nara

Que vous visitiez Kyoto ou Osaka, Nara trône au premier rang des excursions indispensables dans le Kansai. Mais la ville vaut amplement d’y rester pour une nuit en amoureux. Première capitale du Japon, bien qu’éphémère, la cité recèle un patrimoine éblouissant.

De gigantesque Bouddha en grands temples bouddhistes, parmi lesquels certains des édifices en bois les plus vieux de tout le globe, Nara en a bien mérité son label UNESCO. Les visites culturelles se teintent d’ailleurs d’une note insolite. Car les daims du parc de la ville ne se privent pas pour vous tenir compagnie. Parfois, vous y tombez même sur une cérémonie de mariage shinto impromptue.

  • À vivre à deux : les abords du mont Yoshino s’avèrent proprement magiques lorsque les cerisiers fleurissent. Vous pouvez alors vous émerveiller de la vue depuis l’une des sources chaudes en plein air de la région. Hors saison des sakura, les arbres illuminés posent un cadre féerique pour une flânerie main dans la main.

La date à retenir : le festival de Nara Rurie pare les ruelles et temples de lumières à l’approche de la Saint-Valentin.

Crédit : Flickr

Kakunodate

La ville historique de Kakunodate se situe à Akita, préfecture septentrionale hors des sentiers battus en escapade romantique au Japon. Et cette petite Kyoto du Tohoku vous ouvre une fenêtre fascinante sur un Japon féodal aux allures de carte postale. Alors qu’un château s’y érige au XVIIe siècle, Kakunodate se dote de fortifications pour protéger guerriers.

Les quartiers portent aujourd’hui la marque des grandes familles du passé, et certaines antiques demeures de samouraïs se visitent. Mais au-delà de son attrait historique, Kakunodate jouit d’une position idéale entre montagne et rivière. Les cerisiers en fleurs transforment encore plus la ville en théâtre romantique où déambuler sous un tourbillon de pétales rosés.

  • À sillonner à deux : les environs de Kakunodate regorgent de jolies randonnées en duo. Ainsi, prenez la pose sur un pont suspendu des gorges de Dakigaeri ou poussez jusqu’au sanctuaire isolé de Kinpo-jinja, enfoui sous un manteau de cèdres vertigineux.

La date à retenir : le festival de Kakunodate bat son plein du 7 au 9 septembre, amalgamant traditions shinto et bouddhistes en un événement rare.

 

Le Japon est une destination exceptionnelle en voyage de noces. Alors en lune de miel japonaise, vous rêvez plutôt de campagne assoupie, de repaire d’artistes en bord de mer, de cocon avec spa couleur locale ou de quartiers historiques illuminés ? Puisez l’inspiration parmi les plus belles étapes en séjour romantique au Japon.

Read More

Week-end nature en Europe : où partir en amoureux ?

Written by:

Cap sur un week-end nature en Europe - Nos 10 idées

L’Europe compte bien des villes à découvrir à deux le temps d’un city break. Mais le Vieux Continent regorge d’autant de havres de nature où se ressourcer en tête-à-tête. Alors vous êtes plutôt village de pêcheurs à flanc de falaise ou pics enneigés à perte de vue ? Glanez l’inspiration parmi nos suggestions de week-end nature en Europe.

Un week-end nature en Europe version active

Paysage côtier de l'archipel norvégien des Lofoten
Crédit : Ophélie Authier - Unsplash

Lofoten

L’archipel des Lofoten figure en bonne place des plus beaux paysages de Norvège. Au nord du cercle polaire, cette constellation d’îlots rocheux se love entre montagnes et mer. Les activités en plein air pullulent donc, entre virée en kayak en compagnie des orques, sorties en rando-vélo et croisière à la rencontre des baleines en saison.

Un autotour vous permet notamment de prendre la mesure de l’incroyable diversité de cette nature semi-arctique et de naviguer entre plusieurs escales, des baraques de pêcheurs colorées de Nusfjord aux étonnantes plages de sable blanc d’Haukland.

  • L’hébergement atypique : les îles Lofoten vous offrent l’occasion parfaite pour séjourner dans un authentique rorbu, soit une cabane de pêche juchée sur pilotis. Cette expérience traditionnelle en amoureux se dote même parfois d’un sauna avec vue.

À vivre à deux : admirez la magie des aurores boréales mouchetant le ciel de couleurs psychédéliques. La période d’observation de ce spectacle aérien s’étend en principe de septembre à début avril.

Crédit : Ales Krivec - Unsplash

Triglav

Bien que relativement méconnue, la Slovénie est un bijou de nature. D’ailleurs, ce petit pays encaissé entre Italie et Croatie a depuis longtemps fait le pari du tourisme vert. Et le parc naturel du Triglav est indiscutablement l’une des merveilles du patrimoine naturel slovène.

Dominées par le plus haut sommet de Slovénie, les vallées verdoyantes des Alpes Juliennes orientales regorgent de trésors réservés aux randonneurs. Des chamois vous accompagnent ainsi un bout de chemin, tandis que sources thermales et cascades se dévoilent au détour d’une gorge turquoise. Aux environs, les romantiques lacs de Bled et Bohinj posent un cadre tout aussi enchanteur.

  • La pause relaxation : le Triglav est aussi une région de thermes. Les stations et spas de Bled sont donc parfaits pour reposer vos jambes fourbues après un trek, et ce à des tarifs souvent attractifs.

À vivre à deux : grimpez à bord d’une barque en bois et ramez jusqu’au château de Bled au cœur d’un paysage de conte de fées.

Week-end nature Europe dans la Forêt Noire - Vue sur Baden-Baden
Crédit : Fabian Wiktor - Pexels

Baden-Baden

Certes, la ville de Baden-Baden et ses 50 000 habitants n’a pas tout à fait des allures de village perdu en pleine nature. Ses hôtels de luxe et même son casino ne disent pas le contraire. Ceci dit, cette jolie cité s’avère une excellente base pour rayonner dans la Forêt Noire environnante.

Véritable poumon vert à la bordure des Vosges, ce massif montagneux regorge de chemins de randonnée, dont le sentier E1. Escalade, marche nordique ou encore VTT sont aussi un programme d’un séjour orienté nature.

  • Le point de chute hors des sentiers battus : si vous préférez fuir les foules de Baden-Baden, découvrez la région autrement en séjournant dans un village médiéval pittoresque tel que Gengenbach ou Zell am Harmersbach. Vous pouvez même vous y laisser dorloter dans un hôtel-spa sis dans une maison à colombages.

À vivre à deux : porte d’entrée de la Schwarzwald allemande, Baden-Baden est aussi une capitale bien-être. Délassez-vous donc en cure dans l’un des établissements thermaux locaux, à l’instar des antiques thermes de Caracalla – légèrement remaniées depuis l’époque romaine, toutefois.

Une parenthèse de calme en week-end nature en Europe

Week-end montagne en Europe - Vue sur Zermatt et le mont Cervin
Crédit : Victor He - Unsplash

Zermatt

Les contreforts enneigés du mont Cervin surplombent la station de Zermatt, encaissée au pied des Alpes valaisannes. Cette dent rocheuse culminant à près de 4 500 mètres est d’ailleurs le symbole suisse par excellence. En week-end nature hivernal, le domaine skiable est le rendez-vous incontournable des skieurs et snowboardeurs.

Mais la région révèle aussi un visage estival, car le trek et le VTT sont rois sur ses pistes de haute montagne. De retour des hauteurs, le calme est alors toujours présent car ce village dépourvu de voitures joue la carte de l’authenticité. Corollaire de cette oasis de tranquillité, Zermatt affiche une ambiance huppée entre boutiques luxueuses et restaurants étoilés.

  • Le panorama à couper le souffle : la vue sur le mythique sommet du Cervin laisse pantois depuis le Gornergrat, accessible en train à crémaillère rétro.

À vivre à deux : nettement plus ramassée, la station de Saas Fee n’en séduit pas moins les amoureux de charme montagnard plus sobre et cosy. Et en couple, vous pouvez y déguster une raclette en pleine vallée du Saas ou même profiter d’une soirée fondue à bord d’une télécabine !

Week-end nature Europe - Paysage rural des Maramures roumains
Crédit : Michael Michelovski - Unsplash

Maramureș

Niché au nord-est de la Roumanie, le département des Maramureș semble comme figé dans le temps. Au sortir d’une auberge chez l’habitant, vous découvrez au milieu de massifs verdoyants des villages endormis parcourus de charrettes d’un autre âge.

Les sentiers qui traversent cette campagne de carte postale s’arpentent d’ailleurs à vélo, voire en rando pour les plus marcheurs. Et, éparpillés aux quatre coins de cette région rurale, vous attendent de superbes églises en bois classées à l’UNESCO.

  • La découverte insolite : se balader à côté des tombes n’est pas forcément synonyme de gaieté, sauf dans les Maramureș. Ainsi, le dédale de pierres tombales richement colorées du cimetière joyeux de Sapanta choisit de célébrer la continuité plutôt que la fin de la vie.

À vivre à deux : remontez le temps à bord du mocaniţa, un train à vapeur qui circule sur une voie forestière serpentant à travers l’est de la contrée.

Un week-end nature en Europe côté baignade

Séjour balnéaire Europe - Vue sur une baie de l'île maltaise de Gozo
Crédit : Luke Tanis - Unsplash

Gozo

Île la plus septentrionale de l’archipel maltais, Gozo se présente comme un confetti de seulement 7 km de large pour 14 de long. Malgré cette superficie lilliputienne, la petite sœur de Malte dévoile un patrimoine culturel exceptionnel. Cités fortifiées, vestiges néolithiques et églises médiévales constellent le paysage.

Mais en week-end nature en Europe, Gozo compte autant de splendeurs naturelles. Des plages aux eaux cristallines invitent à la baignade, tandis que des criques plus secrètes se révèlent au large de parcours de randonnée côtiers. Et à l’issue d’une journée remplie, un séjour à la ferme en agritourisme vous offre une halte au calme.

  • L’expédition côté mer : les fonds sous-marins et récifs coralliens de Gozo en font la renommée mondiale. L’occasion est donc idéale pour vous initier à la plongée sous-marine. À défaut, emportez seulement masque et tuba dans vos bagages.

À vivre à deux : offrez-vous une dégustation de cépage maltais dans l’un des nombreux vignobles de Gozo.

Week-end nature Europe - Littoral de l'Algarve au Portugal
Crédit : Lukas Sakys - Pexels

Faro

Faro compte parmi les plus belles stations balnéaires du Portugal. Cette cité de bord de mer est particulièrement prisée des voyageurs en famille pour son éventail d’activités ludiques, entre kitesurf et ski nautique. Tout près, des plages plus méconnues n’attendent que d’être explorées.

Le chef-lieu de l’Algarve abrite également un centre historique où il fait bon se perdre sous un soleil quasiment toujours au rendez-vous. Outre la plage, Faro se distingue enfin par son immense lagon où s’égayent les cigognes et flamands roses. Vous pouvez alors pagayer au fil de la réserve de Ria Formosa en kayak ou y croiser en bateau.

  • L’excursion pour amoureux de faune : les cétacés sont chez eux le long du littoral portugais. Au détour d’une grotte, il vous est alors possible d’approcher dauphins et baleines en croisière.

À vivre à deux : louez les services d’un skipper pour prendre la mer et profiter d’une baignade intimiste dans l’Atlantique.

Un week-end nature et culture en Europe

Crédit : HmPhotography

Météores

La Grèce rime avec eaux turquoise et belles plages, mais pas que. À mi-chemin entre Delphes et Thessalonique, la région des Météores dessine un tableau tout droit sorti d’une estampe. Là, de vertigineux pitons rocheux tapissent la campagne grecque, semblant sculptés par les dieux de l’Olympe eux-mêmes.

Et au faîte de ces titans de roche, des monastères érigés comme par miracle. De couvents en bâtisses semi-troglodytiques, ces édifices religieux abritent tous de sublimes fresques. Certains s’avèrent d’ailleurs toujours en activité. Alors pour les découvrir, enfilez vos chaussures de randonnée ou grimpez plus aisément jusqu’au sommet en véhicule.

  • L’expérience forte en adrénaline : les terrasses des monastères des Météores vous offrent une vue incomparable. Mais un panorama plus incroyable encore vous attend en deltaplane. Et en tandem, qui plus est !

À vivre à deux : l’aube prend une saveur toute poétique dans les Météores. Contemplez donc le lever du soleil en tête-à-tête depuis le monastère d’Agios Nikolaos. Pour plus d’intimité, vous pouvez également vous aventurer au-delà du parking à l’entrée du site.

Voyage nature Europe - Vue des bouches de Kotor depuis remparts
Crédit : Radik Sitdikov - Unsplash

Kotor

Au cœur du Monténégro, les bouches de Kotor sont sans doute l’une des merveilles naturelles les plus saisissantes des Balkans. Qui plus est, les flots de touristes qui visitent Dubrovnik de l’autre côté de la frontière ne se sont pas encore tous passé le mot. Vaste canyon aux allures de fjord méridional, cette baie forme comme une muraille autour d’une myriade de villes historiques avant de se jeter dans l’Adriatique.

De Perast à Herceg Novi en passant par Kotor, des cités médiévales s’enorgueillissent d’un somptueux éventail d’architecture baroque et d’édifices religieux. Les remparts vous offrent alors de superbes points de vue en randonnée, à moins que vous ne préfériez à la promenade la baignade.

  • La visite inattendue : avis aux amoureux des félins, Kotor abrite un insolite musée du chat. Les fonds recueillis servent d’ailleurs à prendre soin des chats qui ont élu domicile dans les ruelles de la vieille ville.

À vivre à deux : les bouches de Kotor se dévoilent en voilier, que vous pouvez privatiser pour une escapade romantique.

Week-end nature Europe - Vue sur le lac de Côme
Crédit : Kamil Molendys - Unsplash

Lac de Côme

Au nord de l’Italie, le lac de Côme est un petit paradis de villes côtières entourées de montagnes comme débarquées de la Patagonie argentine. Des cités historiques telles Bellagio et Varenna s’avèrent alors de parfaites villégiatures pour alterner séjour reposant et balade, voire baignade. En été, les visiteurs se pressent ainsi de terrasses avec vue en plages.

Bien sûr, de délicieuses trattorias et gelaterias côtoient aussi les tourelles et églises médiévales. Et si vous souhaitez assaisonner votre week-end nature en Europe d’un peu de culture, les musées, jardins et châteaux ne manquent pas.

  • La balade nature : plusieurs sentiers relient entre elles les villes du lac de Côme. Vous pouvez donc vous écarter des foules en parcourant l’arrière-pays, tout en jouissant de vues imprenables. Toutefois, prévoyez une nuit en refuge pour aller au bout des randonnées les plus ardues.

À vivre à deux : admirez la vue sur le lac du dessus en embarquant pour un survol privé en hydravion.

 

Vous rêvez d’une bulle de nature le temps d’une escapade européenne, en courte lune de miel ou en week-end romantique ? Alors entre paysages montagneux, bord de mer et décors façonnés par l’homme, les quatre coins de l’Europe vous invitent à vous mettre au vert.

Read More

5 destinations où partir en voyage de noces en octobre

Written by:

Voyage de noces en octobre : où s'envoler ?

Octobre est une saison intermédiaire idéale pour prévoir une lune de miel. Aux oubliettes la grisaille qui s’installe et le stress post-rentrée. Les destinations soleil abondent, entre atolls du Pacifique et îles paradisiaques de l’océan Indien. Les amoureux de la nature ne sont pas en reste, car les animaux se mêlent aux voyageurs de l’Afrique à l’Asie du Sud-Est. Alors où convoler en voyage de noces en octobre ? Laissez-vous guider.

Crédit : Mariola Grobelska - Unsplash

Tanzanie

Entre savanes et océan, la Tanzanie dévoile un éventail de paysages éblouissants. Côté terre, la faune est à la fête aux abords du majestueux cratère de Ngorongoro comme du mythique Kilimandjaro. Et au détour d’une virée guidée en 4×4 dans le Serengeti, un lion paresse tranquillement sur la route.

Puis, le voyage s’achève sur une plage idyllique de Zanzibar. À moins que vous ne préfériez peut-être une autre destination safari et farniente ? Auquel cas, pourquoi ne pas vous laisser surprendre ? L’agence de voyage spécialisée Horizons Secrets vous concocte ainsi une évasion personnalisée, dont vous levez les mystères au fil d’indices distillés avant le départ.

Évidemment, vous-mêmes ou des proches dans la confidence s’assurent en amont que le contenu de ce séjour sur mesure demeure conforme à vos attentes. Mais vous aurez beau feuilleter votre carnet de voyage, la surprise reste au rendez-vous à l’arrivée.

Tanzanie : pourquoi y décoller en voyage de noces en octobre ?

Le mois d’octobre correspond à la fin de la saison sèche tanzanienne. Le climat est alors tempéré dans les terres. Mieux encore, les parcs nationaux pullulent d’animaux venus s’abreuver en divers points d’eau. Le temps est aussi favorable sur les côtes de l’océan Indien, où les eaux affichent 28 ° en moyenne.

Voyage de noces en octobre en Namibie - Troupeau d'éléphants
Crédit : Sergi Ferrete - Unsplash

Namibie

Vous préférez le souffle de l’aventure à l’accompagnement continu d’un chauffeur ? Pour un safari plutôt baroudeur, la Namibie s’avère une alternative idéale à ses concurrents Est-Africains. Alors après une balade dans la capitale de Windhoek, grimpez à bord d’un véhicule de location et sillonnez le pays en liberté façon road trip.

Les réserves d’Etosha et du Damaraland regorgent de stars du big five, d’éléphants en girafes et rhinocéros. La faune maritime est tout aussi abondante sur le littoral et vous fendez l’Atlantique en compagnie des dauphins et des otaries.

Enfin, les étendues arides du Kalahari et les dunes ininterrompues du Sesriem vous réservent un moment suspendu dans le temps – avis aux photographes.

Namibie : pourquoi vous laisser tenter par un voyage de noces en octobre ?

La pluie est presqu’inexistante dans le ciel namibien d’octobre. La saison est donc parfaite pour allier randonnée et safari en indépendance. Si l’été austral est sec, la chaleur commence toutefois à sérieusement s’installer.

Crédit : Ondrej Bocek - Unsplash

Île Maurice

L’île Maurice fait l’unanimité auprès des jeunes mariés. Et à raison, car le pays coche toutes les cases de la destination plage paradisiaque. Imaginez donc lagon turquoise, plages de sable blanc à perte de vue et activités nautiques. D’ailleurs, la protection naturelle du récif corallien offre une baignade sécurisée pour un voyage en famille.

L’hospitalité proverbiale des Mauriciens fait le reste. Outre croisières en bateau à fond plat et sorties en paddle, la culture métissée de l’île se découvre au gré de marchés gourmands et de villes accueillantes. L’intimité est également de mise dans l’archipel authentique de Rodrigues.

Ainsi, l’eau turquoise vous fait rêver mais vous avez envie de sortir des sentiers battus ? Rodrigues, petite
île principale de l’archipel des Mascareignes, se combine facilement avec Maurice. Cette île
méconnue plaît particulièrement aux amoureux de la nature. Un séjour authentique et hors du
temps sur cette île peut alors aisément se conjuguer avec quelques jours dans un hébergement plus
luxueux de l’île Maurice.

Maurice : pourquoi y partir en voyage de noces en octobre ?

Le climat mauricien est doux et sec en octobre. Le thermomètre affiche 24 ° de moyenne sur terre comme en mer, soit l’idéal pour combiner excursions et trempette.

Bonne idée : les mordus de trek peuvent découvrir les cirques de la Réunion voisine en voyage combiné, avant de s’offrir un tête-à-tête pieds dans l’eau en séjour à l’île Maurice.

Voyage de noces en octobre en Indonésie - Temple de Bali
Crédit : Sebastian Pena Lambarri - Unsplash

Indonésie

Vous avez envie d’escapade culturelle et de belles plages à la fois ? La myriade d’îles indonésiennes plante le décor d’un voyage de noces aux mille visages. L’île de Java révèle cités historiques comme Yogyakarta et trésors patrimoniaux, de Prambanan à Borobudur.

La culture singulière de Bali transporte également les voyageurs de temples hindouistes à flanc de falaise en musées d’art. Bien sûr, rizières en terrasse, épaves à arpenter en plongée sous-marine et plages complètent le paysage.

Pour davantage d’intimité, les eaux cristallines des îles Gili, de Lombok ou encore de Florès vous offrent une parenthèse balnéaire au calme. Mais l’Indonésie compte aussi bien des paradis sauvages isolés, à l’instar des forêts luxuriantes de Sumatra – et leurs sanctuaires d’adorables orangs-outans.

Indonésie : pourquoi s’y rendre en voyage de noces en octobre ?

Superficie indonésienne oblige, le temps est changeant d’est en ouest. Octobre est néanmoins propice à un voyage en Indonésie, et notamment à Bali. En fin de mois, la saison sèche fait cependant place aux premières pluies de la saison humide.

Polynésie

Votre lune de miel, vous la rêvez exceptionnelle. Et qui dit exceptionnel, dit destination hors du commun. Chapelet d’îles du bout du monde, la Polynésie dessine un tableau proprement enchanteur.

Les images préconçues sont loin d’être trompeuses, égrenant bungalows sur pilotis de Bora-Bora et lagons turquoise d’une beauté quasi surnaturelle à Moorea. La Polynésie abrite aussi des joyaux cachés, entre Raivavae et Rangiroa, accessibles en un tour d’hydravion.

Et de l’archipel de la Société à Tahiti, en passant par les îles des Marquises et les Tuamotu, le balnéaire se teinte d’une immersion dans la culture polynésienne et de quelques randonnées bienvenues à l’écart des foules.

Polynésie : pourquoi y partir en voyage de noces en octobre ?

Octobre marque la fin de l’hiver austral. Le climat est alors majoritairement sec et chaud sans être étouffant. Qui plus est, une température moyenne de 28 ° en mer invite autant à la baignade qu’à la plongée.

 

C’est décidé, vous optez pour un voyage de noces en octobre. Alors de plages de sable fin en merveilles naturelles, et de lodges romantiques aux portes de rizières en resorts spas avec vue sur mer, puisez l’inspiration parmi nos suggestions.

Vous avez envie de prolonger la magie de votre mariage avec une expérience atypique ? Optez pour
un voyage de noces surprise en octobre ou à un autre moment de l’année ! C’est le concept proposé
par l’agence de voyages Horizons Secrets.

Le principe ? Vous connaissez uniquement les grandes lignes du voyage (qui correspondent aux envies, goûts et contraintes que vous avez établis).Vous découvrez ensuite la destination le jour du départ. Et le contenu réel du voyage jour après jour en ouvrant de petites enveloppes tout au long du voyage.

Article écrit en collaboration avec Horizons Secrets.

Read More

Hôtels de charme à Budapest : notre boîte à idées

Written by:

9 hôtels de charme à Budapest

Budapest est une escapade idéale pour un city break européen mêlant culture et détente. De majestueux bains où se délasser à de coquets quartiers médiévaux à arpenter, la cité hongroise offre d’ailleurs un décor romantique à souhait aux amoureux. Mais où déposer vos valises ? En lune de miel comme en tête-à-tête d’un week-end, vous opteriez bien pour un peu de cachet côté hébergement. Alors mettez le cap sur une petite adresse cosy et laissez-vous guider parmi notre sélection d’hôtels de charme à Budapest.

Hôtels de charme à Budapest : budget modéré

Vue de nuit sur le pont des Chaînes de Budapest
Crédit : Lucas Davies - Unsplash

Brody House

Brody Sandor Utca 10.

Hôtel de poche à une encablure du musée national, le Brody dévoile dix chambres au look bohème. Ainsi, cet ancien repaire d’artistes fait la part belle à l’imagination d’esthètes locaux au fil de chambres toutes singulières. Au bar, ce sont les convives qui font parler leur créativité pour confectionner un cocktail de leur cru. Ce boutique hôtel aussi confidentiel que chaleureux offre donc un pied-à-terre comme à la maison en plein Budapest, mâtinée d’une touche de fantaisie bienvenue. Et le tout, à un prix plus qu’abordable.

Points forts : studios lumineux et de caractère à un tarif raisonnable ; tranquillité des lieux ; esprit convivial ; personnel souriant et dynamique.

Ombre au tableau : réception et chambrées à l’étage sans ascenseur, par conséquent inaccessibles aux voyageurs à mobilité réduite.

Bo18 Hotel Superior

Vajdahunyad utca 18.

Le Bo18 se situe aux confins sud de la ville, dans le tranquille 8e arrondissement. L’atmosphère est donc au calme, quand bien même les environs regorgent de restaurants et boutiques en marge des circuits touristiques habituels. Le cœur de ville reste cependant accessible aisément en métro, tandis qu’une courte balade vous emmène jusqu’aux rives du Danube. Et côté infrastructures, des chambres fonctionnelles côtoient des équipements tout confort (fitness center, jardin intérieur, etc.).

Points forts : rapport qualité-prix optimal ; spa et jacuzzi particulièrement appréciables en couple ; personnel serviable.

Ombres au tableau : pas de restaurant, compensé toutefois par un petit-déjeuner varié et copieux ; décoration quelque peu désuète.

Heritage Home Apartments

Dob utca 21.

Implantés au cœur du quartier juif de le la capitale hongroise, les appartements Heritage Home jouissent d’un emplacement on ne peut plus central. L’établissement dispose de studios parfaitement adaptés aux couples en quête d’indépendance, nichés de surcroît dans une bâtisse élégante. Certains logements se dotent d’ailleurs d’un balcon où prendre un petit-déjeuner ensoleillé en tête-à-tête. Des services hôteliers facilitent également la vie des hôtes (transfert aéroport sur réservation, restauration disponible, équipements de toilette fournis, etc.).

Points forts : studios spacieux et tout équipés ; proximité de nombreux sites d’intérêt ; prix avantageux au regard de la superficie des chambres ; machine à café réapprovisionnée quotidiennement.

Ombres au tableau : insonorisation rudimentaire compte tenu de l’animation des environs, prisés des noctambules ; ménage uniquement à la demande.

Hôtels de charme à Budapest : budget intermédiaire

Hôtel de charme à Budapest - Façade du Mystery Hotel
Crédit : Wikimedia Commons

Mystery Hotel

Podmaniczky utca 45.

Tout jeune hôtel de charme à Budapest, le Mystery Hotel a pris ses quartiers dans un palace du XIXe siècle érigé par les Francs-Maçons hongrois. Un cadre atypique donc, pour une adresse jouant la carte du mystère comme de l’éclectisme, mêlant aussi bien colonnades grecques qu’antiques chandeliers. Cette patte originale se retrouve jusque dans des chambres et suites richement décorées, qui ne sacrifient pas pour autant au confort. Le panorama transporte encore davantage les voyageurs au coucher du soleil, alors qu’une vue imprenable sur le château de Buda illuminé les attend depuis le toit-terrasse ou le bain à remous d’un jardin Baroque.

Points forts : chambres spacieuses au design travaillé ; succulent petit-déjeuner ; personnel attentif ; emplacement privilégié ; espace spa ; offres personnalisées pour les couples.

Ombre au tableau : restaurant tenant davantage du bar, à la carte légèrement limitée malgré des prix raisonnables.

Hotel Moments

Andrássy ut 8.

L’avenue la plus connue de Hongrie vous emmène jusqu’aux portes de cet hôtel de charme à Budapest. Côtoyant les boutiques de grandes marques et hôtels particuliers d’Andrássy, l’hôtel Moments se veut une véritable bulle de volupté au cœur de la cité. La décoration mêle gracieusement éléments Art Déco et ornements architecturaux dans des chambres spacieuses – et des salles de bain à l’avenant. Un personnel aux petits soins parfait encore le séjour.

Points forts : emplacement exceptionnel, à deux pas de l’Opéra ; restaurant et bar lounge cosys, en complément d’un petit-déjeuner de belle facture ; prestations haut de gamme (massages, conciergerie 24h/24, sauna, etc.).

Ombre au tableau : pas d’eau en chambre, mais café et thé à disposition à toute heure au lounge.

Kozmo Hotel

Horváth Mihály Tér 17.

Le Kozmo est une oasis inattendue dans le 8e arrondissement de Budapest. Sis dans un centre de télécommunications du siècle passé, ce monument centenaire reconverti en hôtel de caractère conjugue harmonieusement cachet historique et luxe moderne. Les briques rougeâtres de la façade abritent ainsi d’imposants hauts plafonds, tandis que de superbes chambres se parent de fresques et clichés contemporains. Des services dignes des meilleurs cinq étoiles finissent d’enchanter les résidents en villégiature (conciergerie, prestations sur mesure, voiturier, etc.).

Points forts : confort remarquable en chambre – mention spéciale à une literie d’exception ; espace bien-être (piscine, spa, etc.) ; restaurant de qualité ; personnel affable et réactif.

Ombre au tableau : emplacement excentré, ce qui explique néanmoins le calme des lieux.

Hôtels de charme à Budapest : budget supérieur

Hôtel de charme à Budapest - Intérieur du Four Seasons
Crédit : Wikimedia Commons

Gresham Palace

Széchenyi István tér 5-6.

Dominant le Danube de sa silhouette Art nouveau, le palais Gresham abrite l’annexe budapestoise du Four Seasons. De céramiques en dorures, le bâtiment transpire donc l’âge d’or de la capitale hongroise jusque dans des chambres offrant, pour certaines, une vue mémorable sur le célèbre pont des Chaînes. L’ambiance feutrée du piano bar envoûte également les convives comme les buveurs de cocktails de passage. Et, palace oblige, prestations et services haut de gamme se complètent pour garantir un séjour romantique inoubliable dans cette adresse de prestige.

Points forts : implantation idéale en bord de Danube ; accueil et personnel exemplaires ; infrastructures qualitatives (spa, piscine, équipements de sport, etc.) ; menus et boissons aux prix étonnamment corrects pour un restaurant de standing.

Ombre au tableau : surclassement parfois prohibitif pour bénéficier d’une chambre donnant sur le Danube.

Aria Hotel

5 Hercegprimas Street

L’Aria est sans nul doute l’une des adresses les plus romantiques de Budapest – avis d’ailleurs aux voyageurs à la Saint-Valentin. Ce boutique hôtel reproduit l’atmosphère cossue d’un palace hongrois traditionnel. Inspirée par l’âme mélomane de la perle du Danube, chaque aile rend hommage à un courant musical. D’ailleurs, un pianiste accompagne la dégustation de vins et fromage les après-midis. Et en chambre, les caricatures des plus grands compositeurs bercent les dormeurs. Outre ce cachet majestueux, l’Aria se veut aussi un cocon de luxe raffiné où un personnel redoublant d’attentions assure aux voyageurs un séjour sans fausse note.

Points forts : personnel à l’écoute et service impeccable ; petites attentions personnalisées ; restauration exceptionnelle du petit-déjeuner au dîner – avec vue à couper le souffle sur le clocher de Saint-Étienne de Pest depuis le rooftop ; espace détente relaxant (piscine, sauna, etc.).

Ombre au tableau : absence de parking privé, contrairement à certains établissements de même catégorie.

Anantara New York Palace

Erzsebet Korut 9

Le temps se fige un peu lorsque vous poussez la porte de l’Anantara. Là, fabuleux marbres, lustres et fresques vous propulsent tout droit au cœur d’une Budapest Belle Époque. L’atmosphère est tout aussi glamour dans des chambres mêlant classicisme rococo chic et confort moderne. Les plaisirs de la table sont également au diapason, car le mondialement connu New York Café laisse carte blanche à son inventif chef. Pour couronner cette expérience haut de gamme, le personnel se hisse à la hauteur des exigences d’un palace.

Points forts : palace historique idéalement situé ; décoration grandiose qui vaut en elle-même le détour ; équipements de luxe (piscine intérieure, hammam, chambres bien dimensionnées et avec vue, etc.) ; personnel prévenant multipliant les petites attentions.

Ombre au tableau : qui dit cadre splendide dit aussi allers et venues de curieux armés d’appareils photos, ce qui peut incommoder certains visiteurs adeptes d’une parenthèse plus intimiste.

 

Prêt à vivre à la budapestoise le temps d’une virée à deux ? De petites adresses cocooning en palaces prestigieux, la perle du Danube compte une myriade d’hébergements de caractère. Par ailleurs, les hôtels de charme à Budapest se déclinent pour tous les budgets.

Du Parlement aux thermes de Gellért, il ne vous reste alors plus qu’à profiter des merveilles de la ville. Pour un peu, vous pourriez même prolonger le séjour et prévoir un saut jusqu’à la capitale autrichienne. Et si vous hésitez encore entre Budapest et Vienne, nos conseils sont là pour vous aider à trancher.

Read More

Guide voyage de noces au Mexique – Tout savoir avant le départ

Written by:

Voyage de noces au Mexique : guide pratique

Plages de sable fin à perte de vue, majestueux vestiges mayas ensevelis dans la jungle, haciendas romantiques en marge des foules, un voyage de noces au Mexique a tout pour séduire les jeunes mariés. Changements d’ambiance garantis pour les amoureux tentés par un road trip, tandis que les amateurs de farniente ont l’embarras du choix côté balnéaire.

Mais si vous vous voyez bien en tête-à-tête mexicain, bien des questions se bousculent sans doute encore dans votre esprit. Quelles destinations correspondent le mieux à vos envies ? Quand profiter du climat le plus propice ? Que découvrir sur place, de sites en festivals culturels ? Quel budget envisager ?

Pas de panique, voici quelques réponses pour vous aider à planifier une évasion à votre image. Alors suivez le guide, direction le Mexique.

Voyage de noces Yucatan - Iguane et pyramide d'Uxmal en fond
Crédit : Marv Watson - Unsplash

Voyage de noces au Mexique : pourquoi s’y envoler ?

Pourquoi le Mexique, et pas une autre destination ? Si la question peut sembler l’évidence même, elle a le mérite de poser des bases solides. Alors de ruines romantiques en merveilles naturelles, faisons d’abord le tour des atouts du Mexique.

Un concentré de culture

Le berceau des Aztèques et des Mayas abrite les vestiges de civilisations fascinantes, entre pyramides à demi camouflées par la végétation et temples hors du temps. Les villes affichent quant à elles un air résolument hispanique, et s’affirment comme certains des meilleurs city breaks d’Amérique latine.

Crédit : Pedro Lastra - Unsplash

Cette double identité se déguste en cuisine, la gastronomie mexicaine mêlant saveurs ancestrales et influences espagnoles mâtinées de touches moyen-orientales. L’héritage préhispanique se confond également avec les traditions catholiques espagnoles au détour de festivals atypiques.

Et dans ce pays d’art et d’artisanat, un voyage révèle musées résolument contemporains comme marchés traditionnels.

Un paradis balnéaire

Évoquer le Mexique, c’est tout de suite s’imaginer sur une plage de carte postale. Et le littoral mexicain ne manque certainement pas de décors de rêve.

Destination balnéaire phare du pays, le pourtour caribéen égrène rivages de sable blanc et hamacs bercés par le clapotis d’une mer turquoise. Les spots de snorkeling abondent eux aussi, à moins que vous ne préfériez une sortie en bateau.

Lune de miel au Mexique - Plage de Tulum vue du dessus
Crédit : Tanja Cotoaga - Unsplash

Au-delà des Caraïbes, la côté Pacifique accueille surfeurs et plongeurs. Mais la baignade ne se résume pas à la plage au Mexique.

Les moins frileux peuvent piquer une tête dans une piscine naturelle ou une cascade. Paysages uniques au monde, les cenotes vous offrent également une plongée souterraine ô combien mystique.

Une nature aux mille visages

Le cliché cinématographique veut que le Mexique soit une terre aride, où les déserts le disputent aux paysages de western. De vastes étendues désertiques parcourent en effet le nord. Mais les volcans à gravir remplacent vite les dunes de sable en rejoignant le centre du pays.

Voyage de noces au Mexique - Nature du Chiapas au canyon du Sumidero
Crédit : Gabriel Tovar - Unsplash

Au sud, une jungle épaisse laisse apercevoir une portée d’oiseaux multicolores, quelques singes baladeurs, et parfois même un jaguar pour les plus chanceux. Canyons et hautes montagnes ponctuent également le décor, avant que la mangrove puis l’océan ne reprennent leurs droits.

Voyage de noces au Mexique : où partir ?

Une évasion de courte durée est envisageable au Mexique, à raison de quelques jours en bord de plage ou dans la capitale. Mieux vaut toutefois prévoir un minimum de dix jours pour sillonner une région donnée, et de deux semaines en vue d’un voyage plus itinérant.

Yucatán

Bordée par les Caraïbes et le Golfe du Mexique, la péninsule du Yucatán est la région la plus touristique du Mexique.

Côté plage d’abord, les resorts de Cancun, Isla Mujeres et Playa del Carmen offrent une parenthèse de détente tout confort. Un surplus de sérénité attend les baigneurs au sud de la Riviera Maya, du spot familial d’Akumal au lagon multicolore de Bacalar. Ce sont toutefois Holbox et Tulum qui font figure de petits paradis, l’un déconnecté, l’autre sophistiqué. Plus sauvages, les réserves de biosphère de Rio Lagartos et Sian Ka’an séduisent aussi les baigneurs.

Temple central de Chichen Itza - Yucatan
Crédit : Elesban Landero Berriozabal - Unsplash

Épris de culture, une voiture vous permet de vous échapper du littoral – si ce n’est momentanément. Les villes historiques de Valladolid, Izamal ou Campeche constituent des bases agréables pour explorer les environs, de cenotes perdus au bout d’une piste en sites préhispaniques. Si Chichén Itzá et Tulum sont souvent bondés, les ruines de la Ruta Puuc comme de Calakmul, Ek Balam ou Muyil respirent davantage la tranquillité. Vous êtes encore plus seul le long de la méconnue route des couvents.

Voyage de noces Yucatán : bonnes idées

  • Plongée aux côtés des requins baleines à
  • Dîner dans les arbres surplombant la canopée à
  • Visite de Chichén Itza aux aurores.
  • Séjour insolite en hacienda dans la campagne de Tixkokob ou
  • Canoé parmi les flamants roses à Celestún.

Mexico DF

Parfaite entrée en matière à un voyage Mexique, la capitale est souvent boudée par les voyageurs. Pourtant, sa richesse culturelle mérite de s’y attarder.

Dominée par la silhouette baroque de la cathédrale métropolitaine, la monumentale place centrale de Mexico s’avère un bon point de départ à une balade dans le centre historique. Le musée d’histoire n’est pas loin, non plus que le musée de la tequila sur la place Garibaldi – et ses incontournables bandes de mariachis. 

Bateau traditionnel de Xochimilco à Mexico
Crédit : Roberto Carlos Roman - Unsplash

Admirateurs de Frida Kahlo et son amant Diego Rivera, direction Coyoacán et ses musées. La cité universitaire voisine vaut le coup d’œil, autant qu’une escapade sur les canaux de Xochimilco. Une excursion à la journée vous emmène aussi sur les traces des Toltèques à Teotihuacan, avant d’approfondir le sujet au musée d’anthropologie de Mexico.

De retour en ville, déambulez dans le quartier bohème de Roma. Et le soir, vous avez le choix entre l’ambiance survoltée d’une arène de lucha libre ou l’atmosphère tamisée d’un restaurant étoilé.

Voyage de noces Mexico : bonnes idées

  • Survol de Teotihuacan au petit jour en montgolfière.
  • Visite du marché ensorcelant de Sonora ou virée street food à La Merced.
  • Croisière sur un bateau bariolé à Xochimilco.
  • Bol d’air en vélo à Chapultepec.
  • Cocktail en rooftop dans un bar branché de La Condesa.
  • Escapade à Puebla et Cholula.

Guanajuato

À l’est de Mexico, l’État de Guanajuato abrite certaines des plus jolies villes coloniales du pays.

Chef-lieu de la région, Guanajuato étire ses bâtisses hautes en couleur tout le long de collines vertigineuses. D’ailleurs, le funiculaire menant à la statue de la Pipila en met plein la vue. Le cœur de ville se fait lui sinueux, dévoilant d’étroites ruelles pavées constellées de cantinas où se ruent les étudiants. Églises grandioses et placettes rythmés par des mariachis parfont le tableau d’un centre-ville inscrit à l’UNESCO.

Voyage Guanajuato - Cathédrale de San Miguel de Allende vue d'une rue
Crédit : Jillian Kim - Unsplash

À une heure à peine, San Miguel de Allende est une autre cité UNESCO. Ce joyau architectural aligne chefs-d’œuvre baroques et néo-classiques entre églises, chapelles et théâtres. Presque abandonnée au lendemain de l’Indépendance du pays, la cité a d’ailleurs retrouvé un second souffle grâce à ses artistes, autochtones comme expatriés. Et sa cathédrale aux allures de château n’en a désormais que plus d’éclat.

Voyage de noces Guanajuato : bonnes idées

  • Selfie romantique dans la fameuse allée des baisers de Guanajuato, le Callejón del Beso.
  • Traversée équestre de San Miguel de Allende.
  • Visite du surprenant musée des momies à Guanajuato.
  • Plongée souterraine au cœur des mines de La Valenciana.
  • Excursion en terre Otomi sur le site méconnu de Cañada de la Virgen.

Oaxaca

Divisé entre rives du Pacifique et terres intérieures vallonnées, l’État de Oaxaca se situe au sud-ouest du Mexique.

La ville de Oaxaca est la principale porte d’entrée de la région, et un haut-lieu gastronomique. Les étals des marchés s’y couvrent de mole et fromages oaxaqueños, tandis que les stands de rue embaument de tamales. Des distilleries de mezcal se visitent également, avec chapulines (grillons) en option – avis aux amateurs de bizarreries culinaires.

Le cœur de Oaxaca révèle en parallèle des trésors d’architecture coloniale. Et aux environs, les ruines de Monte Albán et Mitla donnent un aperçu de la civilisation zapotèque.

Voyage de noces au Mexique - Rue de Oaxaca
Crédit : Roman Lopez - Unsplash

Puis, le bord de mer dévoile plages sauvages en marge des foules. La station balnéaire de Puerto Escondido s’avère un port d’attache idéal pour les surfeurs comme les plagistes. Une heure plus loin, le littoral de Mazunte offre encore davantage d’intimité aux couples épris de nature et de quiétude. En saison, baleines et dauphins viennent même s’égayer au large.

Voyage de noces Oaxaca : bonnes idées

  • Balade dans la lagune de Manialtepec à la clarté du plancton bioluminescent.
  • Trek sur les contreforts de la cascade pétrifiée de Hierve El Agua, puis trempette dans les bassins naturels voisins.
  • Poussée d’adrénaline en parachute au-dessus de Playa Zicatela.
  • Randonnée sur les sentiers villageois des Pueblos Mancomunados.
  • Rituel temazcal (sauna maya) dans votre hôtel citadin ou en bord de mer.

Chiapas

Partageant une frontière avec le Guatemala, le Chiapas s’affirme comme l’État le plus luxuriant du Mexique.

Le Chiapas est une terre de jungles denses et de montagnes. Parfait pour un voyage de noces au Mexique version nature ! Les crocodiles voguent avec les bateaux de croisière au cœur du cañón del Sumidero et jusqu’aux trésors isolés de Yaxchilan et Bonampak. 

Les singes hurleurs sautent de branche en branche au-dessus des ruines énigmatiques de Palenque, dont une partie demeure engloutie par la forêt tropicale. Et après rando comme visite, les cascades d’Agua Azul, Las Nubes et Roberto Barrios vous rafraîchissent dans un cadre époustouflant.

Ruines de Palenque dans le Chiapas
Crédit : Crisoforo Gaspar Hernandez - Unsplash

Le cœur maya du Chiapas continue aussi à battre au-delà de ses anciennes cités. Les rues de San Cristobal de Las Casas bruissent de tuniques traditionnelles, qui se retrouvent d’ailleurs dans les marchés colorés de la ville entre artisanat ethnique et jouets confectionnés par les Mayas Tzotziles. Hors les murs, un séjour en écotourisme dans la Selva Lacandona permet également une expérience authentique auprès de la communauté des Lacandons.

Voyage de noces Chiapas : bonnes idées

  • Descente du cratère de Sima de las Cotorras en compagnie des perruches cotorras.
  • Immersion dans une communauté Tzotztile à San Juan de Chamula.
  • Rando-vélo jusqu’au village de potiers d’Amatenango del Valle.
  • Lever de soleil au-dessus de Palenque.
  • Halte guatémaltèque en mode explorateur à Piedras Negras.

Basse Californie

Frontalière des États-Unis, la Baja California demeure néanmoins en marge du tourisme de masse.

Cette région du Mexique septentrional s’étire entre désert et littoral déchiqueté. Côté ville, les édifices de La Paz offrent une belle balade urbaine. Mais ce sont surtout les plages qui emportent l’adhésion des visiteurs. Et plus encore, c’est la richesse en faune des eaux de la mer de Cortés qui enchante.

Paysage côtier de Basse Californie.
Crédit : Morgan Newnham - Unsplash

Les lions de mer et poissons multicolores s’ébattent autour des plongeurs masque et tuba au large d’Isla Espíritu Santo. Plus au sud, vous embarquez à la rencontre des baleines grises, marlins et requins baleines. En bout de piste, la péninsule de Cabo Pulmo conclut votre autotour californien côté Mexique. Isolé comme au bout du monde, ce parc national abrite un écosystème marin exceptionnel.

Voyage de noces Baja California: bonnes idées

  • Kayak en tête-à-tête à Bahia Balandra.
  • Initiation au surf à Todos Santos.
  • Flânerie sur le sable à dos de cheval à Cabo Pulmo.
  • Cabotage au large de La Paz à bord d’un bateau privé.

Les régions à éviter en voyage de noces au Mexique

Si le Mexique est une destination extraordinaire, toutes les régions du pays ne sont malheureusement pas logées à la même enseigne en matière de sécurité. En raison de violences chroniques, certaines zones sont à proscrire de but en blanc. Il est ainsi fortement déconseillé aux visiteurs de se rendre dans le :

  • Sinaloa ;
  • Guerrero ;
  • Tamaulipas ;
  • Michoacán ;
  • Colima ;
  • Veracruz ;
  • Chihuahua ;
  • Durango ;
  • Nayarit ;
  • triangle que forment les villes de Celaya, Salamanca et Irapuato.

Concernant la Basse Californie, les villes de Tijuana et Tecate présentent un haut niveau de dangerosité. Seul le sud de la région est donc propice au voyage.

Bon à savoir : le Quai d’Orsay met à disposition une carte faisant état des zones rouges et orange au Mexique, en complément de recommandations actualisées.

Guide voyage de noces au Mexique : les informations pratiques

Crédit : Lorraine Mojica - Unsplash

Saisonnalité

La meilleure saison pour découvrir le Mexique correspond à la saison sèche, qui s’étend de mi-novembre à mi-avril. Le temps peut être plus rigoureux dans les hauteurs de Mexico ou du Chiapas, mais le climat demeure ensoleillé et chaud partout ailleurs.

La pluie survient en été, sans toutefois mettre en péril une visite estivale. Cependant, des tempêtes tropicales peuvent frapper la zone caribéenne entre la deuxième quinzaine d’août et le mois d’octobre.

Attention : des algues sargasses s’amoncellent fréquemment sur les plages caribéennes, et ce particulièrement en saison chaude.

Formalités administratives et sanitaires

Les ressortissants européens et canadiens sont dispensés de visas d’entrée au Mexique, sous réserve que leur séjour n’excède pas 180 jours. D’autres nationalités doivent cependant formuler une demande de visa. C’est notamment le cas des ressortissants Algériens, Marocains et Tunisiens.

Aucun vaccin n’est exigé pour pénétrer au Mexique. Toutefois, une vaccination contre la fièvre jaune peut être judicieuse avant de s’aventurer dans certaines régions rurales du pays. À ce titre, lesdites régions ne sont d’ailleurs pas appropriées en babymoon pour les voyageuses enceintes.

Attention : une éventuelle escale dans un aéroport américain suppose l’obtention d’un visa de transit ESTAA.

Voyage au Mexique - Stand de cuisine de rue
Crédit : Daniel Lerman - Unsplash

Budget à deux d’un voyage de noces au Mexique

Le Mexique est réputé pour être une destination abordable. Un repas couleur locale de type comida corrida coûte généralement une bouchée de pain, tout comme les stands de marchés et les étals de street food. Les posadas et hôtels d’entrée de gamme sont tout aussi accessibles.

  • En indépendance, comptez environ 1 500 à 2 000 € par personne pour deux semaines au Mexique en couple.
  • Par l’entremise d’une agence sur mesure, tablez plutôt sur 3 000 à 4 500 € par personne.

Bien sûr, ces indications sont fonction du niveau de confort recherché et peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse. Par ailleurs, les prix s’envolent en haute saison. Et les tarifs pratiqués sur la Riviera Maya excèdent de beaucoup ceux en vigueur dans le reste du pays. Certaines adresses de Tulum s’avèrent ainsi particulièrement coûteuses, notamment lorsque des influenceurs s’en mêlent.

Bon à savoir : le pourboire est la norme au Mexique. 10 % de la note suffisent généralement au restaurant, tandis que 100 à 200 pesos sont une somme raisonnable à offrir à un guide en fin de visite.

Transports

Plus vaste pays d’Amérique latine après l’Argentine et le Brésil, le Mexique prend un certain temps à arpenter. L’avion est alors la solution la plus rapide, via la compagnie nationale Aeromexico ou une compagnie low-cost comme Aerolineas ou Volaris. Mexico et Cancun sont les aéroports internationaux les mieux desservis du pays. Des lignes directes les relient notamment à la France et au Canada avec Air France et Air Canada.

Certains tronçons de votre voyage de noces au Mexique se prêtent également à un autotour (Yucatán, séjour de Mexico à Oaxaca). Prenez garde toutefois à bien anticiper d’onéreux frais de retour si vous rendez votre véhicule loin de votre agence de départ.

Enfin, les budgets les plus serrés peuvent envisager des déplacements en bus. Des compagnies comme ADO, Omnibus de México et ETN offrent un rapport qualité-prix imbattable. D’ailleurs, certains bus se dotent même d’écrans individuels et de sièges ultra inclinables.

Squelette habillé pour la fête des morts
Crédit : Mario Rodriguez - Unsplash

Manifestations culturelles à vivre en voyage de noces au Mexique

Au-delà de la haute saison touristique, certains événements justifient une découverte du Mexique pour les jeunes mariés en quête d’immersion dans la culture locale. Le pays vibre ainsi au rythme de manifestations catholiques comme de fêtes héritées du folklore préhispanique.

  • Semana Santa : selon les années, en mars ou avril. La Semaine Sainte voit défiler parades, poignants chemins de croix et reconstitutions de la Passion du Christ. San Miguel de Allende, Cholula, Oaxaca et Mexico valent tout particulièrement le détour.
  • Guelaguetza : Ce festival met en valeur la diversité ethnique de la région de Oaxaca par des défilés, spectacles et danses.
  • Fête des Morts : Toussaint, soit du 31 octobre au 2 novembre. Le fameux Día de los Muertos se déroule dans tout le pays. Rues, autels et cimetières se parent de guirlandes, fleurs et offrandes funéraires colorées. La variante du Hanal Pixan prend place dans le Yucatán. À Valladolid, un spectacle se tient dans le grand cenote de la ville tandis que des représentation de rue animent Mérida.
  • Immaculée Conception : 8 décembre. Cette fête de la Vierge se célèbre notamment avec ferveur en la Basílica de la Inmaculada Concepción de Puebla et au sein du sanctuaire marial de Notre-Dame de Guadalupe dans la banlieue de

Équipé de ces quelques suggestions, votre voyage de noces au Mexique n’attend plus que vous. Et en attendant le grand départ, découvrez notre sélection de livres de voyage au Mexique à glisser dans vos bagages ou à bouquiner en anticipation.

Read More

Hôtels de charme à Marrakech : notre boîte à idées

Written by:

9 hôtels de charme à Marrakech à découvrir

C’est décidé, cap sur Marrakech pour votre prochaine escapade. Pied-à-terre idéal pour une courte immersion marocaine ou étape incontournable d’un voyage au long cours, la capitale du Sud dévoile ses trésors architecturaux et culinaires au fil de sa labyrinthique médina. Mais où dormir en séjour à Marrakech ? Réflexion faite, vous avez envie de goûter les charmes de la ville rouge dans un hôtel couleur locale plutôt que dans une structure par trop internationale. Alors suivez le guide à destination de notre sélection d’hôtels de charme à Marrakech.

Hôtels de charme à Marrakech : budget modéré

Koutoubia de Marrakech
Crédit : Zakaria Zayane - Unsplash

Riad Danka

141 Derb Arjane Rahba Lakdima

Le riad Danka se situe au cœur des souks de Marrakech. Toutefois, les bruits des échoppes restent à la porte de ce petit hôtel niché à l’écart de l’agitation au fond d’une impasse. Seules cinq chambres et une suite se disputent les lieux, toutes décorées avec un goût épuré mais charmant. Ce riad paisible est la villégiature parfaite pour se relaxer à deux comme en famille. Le soir venu, une vue féerique sur la mythique Koutoubia vous attend d’ailleurs depuis le rooftop arboré. Un moment que vous partagerez peut-être avec les chats qui se baladent de toits en patio.

Points forts : piscine chauffée toute l’année ; hammam et jacuzzi ; repas fait maison copieux ; équipe chaleureuse et de bon conseil ; chambres spacieuses.

Ombre au tableau : allergiques aux félins s’abstenir.

La Villa Nomade

7 Derb el Marstane Zaouia El Abbasia Bab Taghzout

La Villa Nomade est une adresse confidentielle cachée dans un recoin de la médina de Marrakech. Si les attractions populaires de la vieille ville ne sont pas bien loin, le quartier de Bab Taghzout n’en demeure pas moins périphérique. Pousser la porte de la villa vous fait alors découvrir un écrin de calme à l’abri des regards. Déconnexion garantie dans ce petit paradis, alignant huit chambres et quatre luxueuses suites au charme authentiquement marocain et aux noms d’explorateurs invitant encore davantage au voyage.

Points forts : emplacement très calme en retrait des sites touristiques ; repas aussi délicieux que généreux ; décoration soignée ; agréable espace piscine ; personnel discret mais attentif.

Ombres au tableau : quartier peu accueillant le soir ; situation excentrée rendant souhaitable un transfert à l’arrivée comme au départ.

Riad les Hirondelles

17 Khal Zaouit Lahdar Medersa Ben Youssef

Ancienne demeure familiale reconvertie en boutique hôtel, le Riad les Hirondelles se niche dans un quartier tranquille du cœur historique de Marrakech. Une fois la porte franchie, le tumulte de la médina s’évanouit en un instant. Ce petit havre de paix se veut donc un nid douillet cosy, rehaussé d’une note de chic. Sept suites aussi spacieuses qu’élégamment décorées accueillent les voyageurs en quête d’intimité.

Points forts : personnel et conciergerie aux petits soins ; jolie terrasse où prendre le petit-déjeuner avec vue ; cuisine traditionnelle de haute volée.

Ombres au tableau : pas de spa ni de piscine sur place, mais partenariats avec des spas de standing en contrepartie.

Hôtels de charme à Marrakech : budget intermédiaire

Tajine dans un hôtel de charme à Marrakech
Crédit : ClémentineG

Riad Le Clos des Arts

Riad Zitoune Jdid, Derb Tbib 50

Ce riad de charme vous attend au fond d’une ruelle étroite de la médina. Magnifiquement décoré sans en faire trop, le Clos des Arts égrène neuf chambres meublées dans une veine marocaine à la fois contemporaine et traditionnelle. L’atmosphère orientale se poursuit dans le patio où déguster un succulent et varié petit-déjeuner rythmé par le clapotis de la fontaine voisine. Le toit-terrasse et sa petite piscine rafraîchissent tout autant les voyageurs.

Points forts : propriétaires et équipes à l’écoute et dévoués ; petites attentions ; hammam et piscine ; richesse architecturale ; cuisine élaborée, enrichie de nombreuses spécialités maison.

Ombre au tableau : hôtel souvent complet.

Riad Dar Mo’da

182 rue el Moussine

Le riad Dar Mo’da occupe un emplacement privilégié au cœur de la médina. Deux agréables terrasses dominent le dédale des rues, offrant d’ailleurs aux hôtes un point de vue incomparable sur le minaret ouvragé de la Koutoubia. La quiétude n’en est pas moins de mise à l’abri des murs. La poignée de suites et chambres de luxe de cette maison d’hôtes de charme s’avèrent tout aussi cossues, en plus d’être exceptionnellement lumineuses – fait rare dans la médina. Des pièces d’art rehaussent encore le cadre. Et en bonus, l’hospitalité d’un personnel toujours souriant fait de ce riad convivial une parenthèse exquise.

Points forts : professionnalisme et gentillesse des équipes toujours prêtes à délivrer quelques conseils ; rooftop relaxant ; piscine et hammam.

Ombre au tableau : absence de clés sur les chambres pouvant être déstabilisante de prime abord, mais raccord avec l’esprit B&B de l’établissement.

La Brillante

Rue Bahia 6, Riad Zitoun Jdid

À deux pas de la trépidante place Jemaa al-Fna, La Brillante est pourtant aux antipodes de la frénésie des gargotes et des artistes de rue. Ce somptueux boutique hôtel dévoile une atmosphère délicate où flotte le parfum des jasmins et des roses. Si la décoration se mâtine de touches contemporaines, les quatre chambres et deux suites s’inspirent avant tout du raffinement du palais Bahia tout proche.  Des services privatifs (conciergerie, transferts, etc.) et équipements modernes viennent encore rehausser la volupté de cet hôtel aux airs de cocon de luxe.

Points forts : piscine chauffée doublée d’un jacuzzi ; spa où profiter de soins rituels ; literie tout confort ; parking ; personnel serviable et avenant.

Ombre au tableau : cuisine revisitée de qualité, mais manquant peut-être d’options plus traditionnelles.

Hôtels de charme à Marrakech : budget supérieur

Intérieur d'un hôtel de charme à Marrakech - La Mamounia
Crédit : JR Harris - Unsplash

La Mamounia

Avenue Bab Jdid

La Mamounia est une institution de la ville rouge. D’ailleurs, cette adresse légendaire s’est vue attribuer la palme de meilleur hôtel du Maroc par le magazine américain Condé Nast Traveler. Sis dans un joyau arabo-andalou, ce palace chargé d’histoire offre une authentique plongée dans l’art de vivre marocain. Pour autant, la modernité n’est jamais loin et se distille au gré de salons feutrés et de bars lounges en bordure de piscine.

Points forts : décor époustouflant en chambre comme dans les partie communes ; prestations haut de gamme (cinéma privatisable, œnothèque, escapades romantiques, etc.) ; nombreux équipements sportifs (piscines, parcours de golf, baby-foot, etc.).

Ombres au tableau : service parfois en-deçà des standards d’un tel établissement ; dress code pouvant s’avérer contraignant pour certains visiteurs.

Amanjena

Route de Ouarzazate, Km 12

L’Amanjena, c’est un peu un palais marrakchi en miniature. Fontaines, jardins et patios ombragés se succèdent dans cet oasis de sérénité surplombé par la silhouette montagneuse de Haut Atlas. La magie des lieux n’a alors d’égale que le confort de pavillons remarquablement agencés, dont certains disposent de piscines et bassins privés. Marque de fabrique de la chaîne Aman oblige, le personnel est aussi prévenant que les services sur mesure abondants.

Points forts : cadre hors du temps ; expériences privatives (dîner privé accompagné de musiciens traditionnels, tête-à-tête culinaire dans le désert, etc.) ; spa et piscines.

Ombres au tableau : emplacement tranquille mais éloigné du cœur de ville ; restaurants variés aux menus toutefois onéreux.

Palais Ronsard Relais & Châteaux

Propriété Salah 7 Abyad Municipalité Ennakhil

Le Palais Ronsard semble comme jailli d’un château de la Loire plutôt que d’un palais historique marrakchi. Chacune des vingt-huit chambres et suites de cet établissement prestigieux ramène en effet un peu d’Europe dans le décor, réussissant néanmoins le tour de force de se doter d’une identité propre. Véritable exercice de style en plein cœur de la Palmeraie, cet hôtel de charme à Marrakech se distingue aussi par ses tables gastronomiques alliant influences locales et étrangères.

Points forts : décor grandiose ; chambres vastes et hautes de plafond ; espaces verts ressourçants ; infrastructures bien-être (spa, salle de fitness, etc.).

Ombres au tableau : emplacement très éloigné du cœur de ville ; ambiance qui peut paraître légèrement surannée ; piscine accueillant des invités à la journée.

Prêt à découvrir la ville rouge ? Les hôtels de charme à Marrakech rivalisent d’hospitalité et d’élégance pour accueillir au mieux les voyageurs. Et si toutefois vous hésitiez encore entre Fès ou Marrakech pour votre échappée marocaine, découvrez quelques pistes pour trancher entre ces deux villes royales.

Read More

Caye Caulker ou Ambergris Caye : comment choisir ?

Written by:

Où aller au Belize : plutôt Caye Caulker ou Ambergris Caye ?

Niché entre Guatemala et Mexique, le Belize se donne des airs de joyau méconnu. Pourtant, le pays révèle bien des trésors aux voyageurs un rien intrépides. Vestiges mayas enfouis dans une jungle tropicale à l’ouest. Berceaux métissés de la culture garifuna au sud. Mais surtout, petits paradis pieds dans l’eau tout au long du littoral caribéen. Les îles de Caye Caulker ou Ambergris Caye font alors figure de petits havres de tranquillité balnéaire.

Comment donc choisir où aller lors d’un voyage au Belize ? Du budget à prévoir aux excursions qui vous attendent, farniente et plage compris, voici quelques pistes pour vous aider à faire la part des choses.

Entre Caye Caulker et Ambergris Caye : où trouver les plus belles plages ?

Les rivages turquoise du Belize ont l’art de séduire les amateurs. Toutefois, le littoral correspond-il tout à fait à l’image que s’en font la plupart des voyageurs ? De Caye Caulker à Ambergris Caye, direction la plage.

Ponton sur île de Caye Caulker
Crédit : Michiel Ton - Unsplash

Caye Caulker : pontons et bars sur le rivage

Caye Caulker est une île, mais qui dit île ne dit pas nécessairement longues bandes de sable blanc. Ainsi, de nombreux touristes débarquent en imaginant y trouver des plages comparables à la Riviera Maya mexicaine. Résultat, la déception n’est pas loin. Caye Caulker ne compte en effet pas de plage à proprement parler.

Les baigneurs se jettent plutôt à l’eau depuis les nombreux pontons qui jalonnent la côte. À la jonction des deux morceaux de l’île, le Split est une autre option prisée. Cette petite passe invite à une baignade sécurisée, tandis que les mangroves environnantes incitent au snorkeling. Pour les fanas de cocktails et autres snacks, le Split est aussi l’endroit parfait pour siroter un verre en musique.

Crédit : Meritt Thomas - Unsplash

Ambergris Caye : sable fin et palmiers

Ambergris Caye recèle quantité de plages de sable. Qui plus est, tout le bord de mer y est public. Les resorts n’interdisent donc pas de barboter, quand bien même ils réservent transats et parasols à leurs convives. Vous pouvez ainsi naviguer entre la plage accolée à votre hôtel et un spot plus proche du centre-ville, si ce n’est plus confidentiel.

La plage de Mar de Tumbo s’étend par exemple au sud de l’île, tandis que les voyageurs tout juste débarqués du bateau peuvent faire trempette à Central Park. Plus au nord, la plage de Secret Beach n’a plus grand-chose de secret. Toutefois, ce spot excentré demeure épargné des invasions d’algues brunes qui s’amoncellent régulièrement ailleurs sur l’île.

Verdict : Caye Caulker 0 – Ambergris Caye 1

Ambergris Caye offre de véritables plages, à l’inverse de sa voisine. Si les plages sont de facto inexistantes à Caye Caulker, néanmoins, le phénomène des sargasses y est très marginal. La quiétude de ses pontons et l’ambiance décontractée de ses bars posés sur le sable compensent également l’absence de plages de carte postale.

Caye Caulker ou Ambergris Caye : quelle destination pour des activités variées ?

La plage, c’est très bien. Mais entre deux baignades, vous aimeriez bien occuper votre temps libre. La proximité de la seconde plus grande barrière de corail au monde aidant, les îles de Caye Caulker et d’Ambergris Caye s’avèrent d’excellents pieds à terre pour les plongeurs. Des activités tant nautiques que culturelles vous attendent également. Alors suivez le guide.

Crédit : ClémentineG

Caye Caulker : vélo et snorkeling

Le bout de terre miniature de Caye Caulker semble comme perdu dans l’immensité turquoise du golfe du Honduras. Cet îlot corallien ne mesure ainsi que huit petits kilomètres de long pour un seul kilomètre de large. Côté pile, les activités sur place sont limitées. Côté face, cette taille lilliputienne permet de profiter de Caye Caulker dans ses moindres recoins.

Guidon en main, vous pouvez partir à l’exploration à votre rythme. Outre le vélo, car vous êtes bien évidemment entouré du bleu des Caraïbes. Une eau peu profonde se prête à une virée en kayak comme à une initiation au kite-surf.

Les pêcheurs peuvent également prendre le large en catamaran, voire louer leur propre bateau. Des excursions snorkeling vous emmènent aussi à la rencontre de la faune locale, entre requins nourrice inoffensifs, adorables tortues, et étonnants lamantins.

Ruines maya d'Altun-Ha au Belize
Crédit : Alisa Matthews - Unsplash

Ambergris Caye : plongée, survol et tyrolienne

Ambergris Caye est rien moins que la plus grande île de tout le Belize. La petite ville côtière de San Pedro en est la porte d’entrée, mais aussi le point de départ d’un grand nombre d’excursions.

Bien sûr, les amateurs de plongée sous-marine comme masque et tuba sont à la fête. La réserve marine de Hol Chan et le fameux Grand Trou Bleu, cher au Capitaine Cousteau lui-même, sont à quelques encablures. D’ailleurs, les amateurs de sensations fortes peuvent survoler le Blue Hole en hydravion.

L’afflux de touristes de passage a développé simultanément l’offre d’excursions à terre sur le continent. Vous pouvez donc quitter San Pedro aux aurores pour visiter les meilleures rhumeries de Belize City ou admirer les ruines mayas d’Altun Ha. Des expéditions tyrolienne et cave tubing vous emmènent même jusqu’à la jungle de l’intérieur des terres.

Verdict : Caye Caulker 1 – Ambergris Caye 1

Caye Caulker et Ambergris Caye offrent pléthore de choix pour alterner entre repos et découverte. D’ailleurs, nombre d’excursions d’une journée se retrouvent de part et d’autre, car les bateaux quittant San Pedro font souvent escale à Caye Caulker, et inversement.

 

Caye Caulker ou plutôt Ambergris : quelle île est la plus accessible ?

Le temps est une variable d’ajustement importante en voyage. Quitte à choisir entre Caye Caulker et Ambergris Caye, donc, laquelle de ces deux îles est la plus rapide à rejoindre ? Et quid des déplacements à l’arrivée ? Tour d’horizon de vos options.

Caye Caulker ou Ambergris Caye - Bateau sur le sable à Caye Caulker
Crédit : ClémentineG

Caye Caulker : bateau et voiturette de golf

Trente-quatre kilomètres séparent le port de Belize City de celui de Caye Caulker. Comptez trente à quarante-cinq minutes de traversée pour débarquer sur l’île. Ocean Ferry effectue cinq traversées par jour et Belize Express Water Taxi sept.

La compagnie aérienne Tropic Air opère en parallèle plusieurs vols quotidiens à destination de Caye Caulker, d’une durée de dix minutes.

Une fois sur place, les voitures sont toutefois proscrites. Préférez-y donc le vélo, la petite taille de l’île facilitant les déplacements internes. Alternativement, louez les services d’une voiturette de golf.

À savoir : les voyageurs en provenance du Mexique peuvent rejoindre Caye Caulker en trois heures quinze depuis Chetumal, dans le sud du Yucatan.

Caye Caulker ou Ambergris Caye - Bateau amarré à un ponton au Belize
Crédit : Michiel Ton - Unsplash

Ambergris Caye : voiturette de golf et bateau (bis)

Une cinquantaine de kilomètres séparent le port de Belize City du port de San Pedro, au sud d’Ambergris. Une heure trente de trajet vous attend donc, à raison de vingt traversées par jour via Ocean Ferry ou San Pedro Express Water Taxi.

Tropic Air propose également plusieurs vols journaliers d’un petit quart d’heure en direction d’Ambergris Caye.

À l’arrivée, cependant, les touristes séjournant dans le nord de l’île doivent prendre un second bateau. Les véhicules sont d’ailleurs aussi absents qu’à Caye Caulker, alors réservez plutôt un vélo à la journée ou appelez un taxi-voiture de golf.

Bon à savoir : les voyageurs au départ de Chetumal peuvent rejoindre San Pedro en une heure trente.

Verdict : Caye Caulker 1 – Ambergris Caye 1

En termes de distance comme de temps de trajet, la différence entre les deux îles est négligeable. Le mode de transport s’avère également identique sur place, même si Caye Caulker se parcourt plus rapidement en raison de sa petitesse.

De Caye Caulker à Ambergris Caye : un budget similaire ?

Le Belize est une destination accessible, mais les prix pratiqués y restent plus élevés qu’aux Guatemala ou Honduras voisins. Les USD sont d’ailleurs monnaie courante, si ce n’est interchangeables avec les dollars de Belize. Alors entre les deux îles, l’une est-elle plus chère que l’autre ? Notre réponse.

Panneau coloré Caye Caulker
Crédit : Meritt Thomas - Unsplash

Caye Caulker : le royaume des backpackers

Les voyageurs à sac à dos favorisent généralement Caye Caulker, et l’île le leur rend bien. La nourriture est abordable, de street food en restaurants de fruits de mer – l’occasion peut-être de déguster du homard pour la toute première fois ! Côté excursions, les prix sont accessibles aux bourses les plus serrées.

L’hébergement est tout aussi peu onéreux, car les auberges de jeunesse pullulent. Certains hôtels plus haut de gamme ont fleuri avec les années, conjuguant confort et intimité à prix raisonnable. Des cottages et cabanes de bord de plage attendent notamment les amoureux. Revers de la médaille, néanmoins, les hébergements même cossus demeurent quelque peu rustiques.

Caye Caulker ou Ambergris Caye - Vue sur les Caraïbes
Crédit : Meritt Thomas - Unsplash

Ambergris Caye : le coût d’une destination populaire

La Isla Bonita, telle que la chantait Madonna, attire les visiteurs en masse. Conséquence attendue, les prix s’en ressentent, tant au restaurant qu’au guichet d’un voyagiste local. Les hébergements se situent eux aussi dans la fourchette haute des tarifs pratiqués au Belize.

Cependant, le panel de logements est plus complet qu’à Caye Caulker. L’île compte ainsi des resorts all-inclusive et villas où mettre les pieds sous la table en famille, comme des hôtels boutique sophistiqués où se ressourcer à deux – avec option jacuzzi ou piscine. D’ailleurs, les lodges les plus chics de l’île savent dorloter leurs jeunes mariés via dîners en bord de mer au coucher de soleil ou encore massages en chambre. Une bonne surprise à offrir en voyage de noces, peut-être ?

Verdict : Caye Caulker 1 – Ambergris Caye 0

Pas de suspense cette fois-ci, Caye Caulker l’emporte. Ce petit paradis prisé des backpackers se distingue en effet par ses prix attractifs. Si toutefois vous privilégiez le confort au budget, l’île d’Ambergris a de quoi vous combler.

Résultat : Caye Caulker 3 – Ambergris Caye 3

Score final : ex-aequo. Les activités à vivre sur place s’avèrent ainsi quasiment identiques, là où l’accès aux deux îles est uniformément aisé. L’aspect financier joue alors en la faveur de Caye Caulker, tandis que la balance penche vers Ambergris Caye côté confort balnéaire.

Au-delà, il revient peut-être à l’ambiance de déterminer votre choix. À Caye Caulker, ainsi, la devise est tout simplement de « go slow ». Vous adoptez donc le rythme indolent d’un séjour tout en douceur typiquement caribéenne.

Ambergris Caye, en retour, attire davantage de monde. Les familles comme les voyageurs en quête de dépaysement sans sacrifier à un certain standing s’en donnent à cœur joie. Et les couples peuvent trouver un cocon douillet où profiter d’un tête-à-tête romantique, en conclusion d’un séjour combiné original ou d’un voyage itinérant en Amérique centrale.

 

 

Read More

Livres voyage au Mexique : quels ouvrages glisser dans la valise ?

Written by:

Notre sélection de livres de voyage au Mexique

Le Mexique, vous en rêvez toujours plus à mesure que le voyage se rapproche. De séjour farniente sur des plages de sable blanc en exploration de ruines archéologiques, découvrir ce géant d’Amérique Latine se teinte de nombreuses nuances. Mais alors, quels livres de voyage au Mexique emporter dans vos bagages ?

Les guides de voyage abondent sur la destination mexicaine. Certains se spécialisent notamment dans une seule des régions de ce vaste pays. Le plaisir du voyage consiste aussi à vous immerger en amont dans la culture et la couleur locales. Vous pouvez de même parcourir quelques pages d’histoire à la rencontre d’antiques civilisations, de conquistadors et de héros populaires.

Vous cherchez donc un ouvrage à dévorer sur la plage de Tulum ou Cozumel ? Un guide pour vous orienter dans les rues de Mexico ? Ou peut-être un présent à offrir à de jeunes mariés en instance de départ ? Puisez l’inspiration parmi nos suggestions de livres de voyage au Mexique.  

Ruelle d'une ville coloniale mexicaine
Crédit : Jezael Melgoza - Unsplash

Livres de voyage au Mexique : les guides touristiques

Guide du Routard Mexique

Le Routard est une institution du voyage en sac à dos, mais pas que. Ce guide de près de 600 pages se glisse aisément dans la valise sans trop l’alourdir. L’ouvrage se découpe alors en diverses sections couvrant les principales régions mexicaines (hormis l’exception notable de la Basse Californie).

Fidèles à l’esprit routard, les recommandations d’hébergements, de restaurants et de visites au Mexique s’adressent à toutes les enveloppes budgétaires.

Autre bon point, le prix du guide en lui-même se situe dans la fourchette basse des ouvrages analogues.

Les plus : format compact ; prix accessible ; variété des suggestions.

Le bémol : pas toujours actualisé.

Mexico – City Guide Louis Vuitton

À la recherche d’un regard neuf sur la capitale mexicaine ? Résolument tournée vers les nouvelles tendances et le voyage à rebours du tourisme de masse, la collection Louis Vuitton s’attache à mettre en avant les trésors cachés des villes les plus fascinantes de la planète.

Version mexicaine, ce city guide unique en son genre convie journalistes, artistes et écrivains pour mieux saisir l’esprit de l’ancienne Tenochtitlan devenue Mexico City.

Le guide met également à l’honneur un invité spécial. Ce dernier emmène alors le lecteur dans son sillage entre conseils de terrain et bonnes adresses toutes personnelles.

Les plus : concept original ; focus sur un Mexico vu par ceux qui le font vivre ; photographies de belle facture.

Le bémol : tarif plus élevé que la moyenne.

Crédit : Braden Collum - Unsplash

Yucatan – Lonely Planet

Vous avez opté pour une échappée centrée exclusivement sur le Yucatán ? Ce guide est fait pour vous. Moitié moins onéreux que le volumineux Lonely Planet consacré au Mexique, l’ouvrage offre un guide complet d’une des plus belles régions du pays. Quelques incursions aux Chiapas et Tabasco voisins s’insèrent également dans la lecture.

Outre des informations détaillées sur les monuments phares, les étapes gastronomiques et les meilleures options d’hébergement de la péninsule, ce guide spécial Yucatán s’enrichit de rubriques culturelles et d’astuces pratiques pour un séjour au Mexique réussi.

Les plus : facilité de transport ; prix abordable ; anecdotes et astuces nombreuses.

Le bémol : orientation culturelle souvent en demi-teinte au profit du balnéaire (grosse partie consacrée aux très touristiques Cancun et Playa del Carmen, stations connues pour leurs resorts).

Beaux livres de voyage au Mexique : des cadeaux à offrir aux voyageurs

Mexique – Irena Trevisan

Vous cherchez des idées pour l’anniversaire d’un proche rêvant du Mexique ou envisagez d’offrir un cadeau de voyage de noces le jour J ? Gorgé de sublimes photos, ce beau livre signé Irena Trevisan offre un panorama des mille et un visages du pays.

Haciendas aux couleurs vives en pleine campagne yucatèque. Ruines mayas envahies par la végétation ou surplombant le bleu si turquoise des Caraïbes. Volcan endormi veillant au-dessus d’une ville coloniale. Marchés aux tissus bariolés. Tout y est pour voyager en terre mexicaine avant même d’embarquer.

Pour aller plus loin, des textes bien documentés accompagnent les clichés.

Femme indigène assise dans une rue mexicaine
Crédit : Bernardo Ramonfaur - Unsplash

Dictionnaire insolite du Mexique – René Palacios

La collection des dictionnaires insolites ouvre une fenêtre passionnante sur la culture mexicaine, loin des clichés maintes fois répétés à base de tacos, sombreros et tequila.

Mêlant anecdotes historiques, us et coutumes, et glossaire typiquement mexicain, ce petit livre de poche permet de mieux saisir l’essence du pays avant de partir à sa découverte. Il s’avère d’ailleurs un allié bien utile une fois sur place, ses 160 pages ne pesant pas très lourd dans la valise.

Seul écueil, néanmoins, ce dico insolite est dépourvu d’images.

Celle qui parle – Alicia Jaraba

Avis aux bdphiles, voici LA bande-dessinée incontournable à glisser dans la valise. L’auteure espagnole Alicia Jaraba nous plonge ainsi dans l’histoire de la Malinche, fille de chef de clan devenue esclave, puis compagne d’Hernán Cortés dans sa conquête du Mexique.

Interprète polyglotte et diplomate avisée, celle qui deviendra Doña Marina pour les Espagnols demeure un personnage controversé.

Ce roman graphique parvient toutefois à dépasser la légende pour mettre en lumière cette grande figure féminine emblématique. Ce faisant, cette riche BD éclaire l’histoire mexicaine d’un jour neuf.

Livres de voyage à dévorer avant de partir au Mexique : une parenthèse littéraire

Azteca – Gary Jennings

Le roman fleuve de Gary Jennings a tout d’une somme. Fort de près de mille pages, ce roman aux airs d’épopée emporte le lecteur dans le Mexique ancien à l’aube et jusqu’à la conquête espagnole.

Avec une prose parfois crue, mais toujours envoûtante, l’auteur fait revivre le faste, la beauté, mais aussi les excès d’un monde aujourd’hui disparu.

Marqué par autant de rigueur historique que par une intrigue haletante, Azteca est un livre que vous ne lâcherez que difficilement jusqu’à sa conclusion.

Livres voyage Mexique - Effigies de Diego Rivera et Frida Kahlo
Crédit : Gabriella Clare Marino - Unsplash

Les années avec Laura Diaz – Carlos Fuentes

Carlos Fuentes signe avec ce livre une fresque du Mexique du XXe siècle, relatée au travers du parcours d’une femme.

Laura Diaz incarne ainsi le destin mexicain, ses contradictions et ses tragédies comme ses fulgurances. Dans ce portrait historico-fictionnel, Fuentes évoque notamment en filigrane la révolution mexicaine, l’influence états-unienne, ou encore les grands mouvements artistiques incarnés par Diego Rivera et Frida Kahlo.

Du haut de ses 700 pages, ce grand roman plonge donc le lecteur dans la recherche fiévreuse de l’identité mexicaine si chère à son auteur.

Pedro Páramo – Juan Rulfo

Juan Rulfo est l’homme de peu d’ouvrages. Cependant, Pedro Páramo constitue sans doute son œuvre la plus aboutie.

Ce court roman nous emmène à Comala à la rencontre d’un riche propriétaire terrien des années 20, dont l’histoire nous est narrée par un cortège de personnages où morts et vivants se côtoient dans un ballet indistinct.

Véritable puzzle à reconstituer, ce livre à l’atmosphère surréaliste peut alors dérouter. Mais il offre dans le même temps le reflet d’un Mexique aussi profond qu’insaisissable.

Livres pour mieux connaître le Mexique : une page d’histoire

Les Aztèques – Jacques Soustelle

Le mot aztèque s’associe souvent d’un cortège d’images plus ou moins flatteuses, oscillant entre splendides pyramides et sacrifices sanglants.

Alors ce petit livre ne lève certes pas le voile sur tous les aspects de l’histoire aztèque. Cependant, il permet d’acquérir une base de connaissances solide sur l’une des plus grandes civilisations d’Amérique centrale.

Aussi érudit que concis, l’ouvrage de l’académicien Jacques Soustelle s’avère ainsi une introduction accessible. Son format pratique et ses quelques 130 pages en font également un bon partenaire de voyage.

Ruines de Palenque au Mexique
Crédit : ClémentineG

Les cités perdues des Mayas – Claude-François Baudez

La collection Découvertes Gallimard fait la part belle aux visuels. Textes travaillés et photographies (reproductions de découvertes archéologiques, documents d’époque, œuvres d’art, etc.) s’entremêlent à chaque page. Et l’œuvre consacrée à la découverte des sites archéologiques mayas par les explorateurs européens ne fait pas exception.

Ce petit livre de vulgarisation se prête donc parfaitement à un voyage en terre maya. Il vous accompagne de Palenque à la merveille du monde de Chichén Itza, en passant par les anciennes cités mayas du Belize et du Guatemala.  

Par ailleurs, les plus curieux envers la civilisation maya peuvent retrouver le même auteur derrière le livre Les Mayas. Publié aux éditions Belles Lettres des Civilisations, cet ouvrage truffé d’illustrations apporte un complément à la portée de tous.

 

La conquête du Mexique – Bernal Diaz del Castillo

Les conquistadors espagnols ont laissé de nombreux écrits relatifs à leur exploration mexicaine. Compagnon d’Hernán Cortés de son départ de Cuba à la chute de Tenochtitlan (future Mexico), Bernal Diaz del Castillo a ainsi consigné ses souvenirs au crépuscule de sa vie.

Si l’ouvrage s’avère donc extrêmement dense – près de 800 pages dans son édition française la plus complète – il offre un témoignage historique précieux. En parallèle, le conquistador dresse un état des lieux du Mexique du début du XVIe siècle.

Bien sûr, seule la vision des conquérants s’y reflète. Pour autant, ce récit détaillé et étonnamment facile à lire reste une lecture indispensable pour les passionnés d’histoire.

Des longues bandes de sable blanc de la Riviera Maya aux vestiges archéologiques mystérieux de Teotihuacán, sans oublier la jungle luxuriante du Chiapas et les villes coloniales colorées de Oaxaca, une escapade mexicaine se conjugue à toutes les envies. D’ailleurs, la péninsule du Yucatán incite autant à un road trip de noces que la capitale à un city break culturel et la côte Pacifique à un séjour relax pieds dans l’eau. 

Pour mieux préparer votre premier voyage, ou simplement vous baigner dans une ambiance mexicaine avant le grand départ, ces quelques livres constituent une belle introduction.

Alors plongez-vous dès à présent dans un roman peuplé de grands prêtres aztèques et de conquistadors. Ou planifiez les moindres détails de vos excursions avec un guide adapté.

 

 

Read More