Written by: Amériques Conseils Destinations

Caye Caulker ou Ambergris Caye : comment choisir ?

Caye Caulker ou Ambergris Caye

Où aller au Belize : plutôt Caye Caulker ou Ambergris Caye ?

Niché entre Guatemala et Mexique, le Belize se donne des airs de joyau méconnu. Pourtant, le pays révèle bien des trésors aux voyageurs un rien intrépides. Vestiges mayas enfouis dans une jungle tropicale à l’ouest. Berceaux métissés de la culture garifuna au sud. Mais surtout, petits paradis pieds dans l’eau tout au long du littoral caribéen. Les îles de Caye Caulker ou Ambergris Caye font alors figure de petits havres de tranquillité balnéaire.

Comment donc choisir où aller lors d’un voyage au Belize ? Du budget à prévoir aux excursions qui vous attendent, farniente et plage compris, voici quelques pistes pour vous aider à faire la part des choses.

Entre Caye Caulker et Ambergris Caye : où trouver les plus belles plages ?

Les rivages turquoise du Belize ont l’art de séduire les amateurs. Toutefois, le littoral correspond-il tout à fait à l’image que s’en font la plupart des voyageurs ? De Caye Caulker à Ambergris Caye, direction la plage.

Ponton sur île de Caye Caulker
Crédit : Michiel Ton - Unsplash

Caye Caulker : pontons et bars sur le rivage

Caye Caulker est une île, mais qui dit île ne dit pas nécessairement longues bandes de sable blanc. Ainsi, de nombreux touristes débarquent en imaginant y trouver des plages comparables à la Riviera Maya mexicaine. Résultat, la déception n’est pas loin. Caye Caulker ne compte en effet pas de plage à proprement parler.

Les baigneurs se jettent plutôt à l’eau depuis les nombreux pontons qui jalonnent la côte. À la jonction des deux morceaux de l’île, le Split est une autre option prisée. Cette petite passe invite à une baignade sécurisée, tandis que les mangroves environnantes incitent au snorkeling. Pour les fanas de cocktails et autres snacks, le Split est aussi l’endroit parfait pour siroter un verre en musique.

Crédit : Meritt Thomas - Unsplash

Ambergris Caye : sable fin et palmiers

Ambergris Caye recèle quantité de plages de sable. Qui plus est, tout le bord de mer y est public. Les resorts n’interdisent donc pas de barboter, quand bien même ils réservent transats et parasols à leurs convives. Vous pouvez ainsi naviguer entre la plage accolée à votre hôtel et un spot plus proche du centre-ville, si ce n’est plus confidentiel.

La plage de Mar de Tumbo s’étend par exemple au sud de l’île, tandis que les voyageurs tout juste débarqués du bateau peuvent faire trempette à Central Park. Plus au nord, la plage de Secret Beach n’a plus grand-chose de secret. Toutefois, ce spot excentré demeure épargné des invasions d’algues brunes qui s’amoncellent régulièrement ailleurs sur l’île.

Verdict : Caye Caulker 0 – Ambergris Caye 1

Ambergris Caye offre de véritables plages, à l’inverse de sa voisine. Si les plages sont de facto inexistantes à Caye Caulker, néanmoins, le phénomène des sargasses y est très marginal. La quiétude de ses pontons et l’ambiance décontractée de ses bars posés sur le sable compensent également l’absence de plages de carte postale.

Caye Caulker ou Ambergris Caye : quelle destination pour des activités variées ?

La plage, c’est très bien. Mais entre deux baignades, vous aimeriez bien occuper votre temps libre. La proximité de la seconde plus grande barrière de corail au monde aidant, les îles de Caye Caulker et d’Ambergris Caye s’avèrent d’excellents pieds à terre pour les plongeurs. Des activités tant nautiques que culturelles vous attendent également. Alors suivez le guide.

Crédit : ClémentineG

Caye Caulker : vélo et snorkeling

Le bout de terre miniature de Caye Caulker semble comme perdu dans l’immensité turquoise du golfe du Honduras. Cet îlot corallien ne mesure ainsi que huit petits kilomètres de long pour un seul kilomètre de large. Côté pile, les activités sur place sont limitées. Côté face, cette taille lilliputienne permet de profiter de Caye Caulker dans ses moindres recoins.

Guidon en main, vous pouvez partir à l’exploration à votre rythme. Outre le vélo, car vous êtes bien évidemment entouré du bleu des Caraïbes. Une eau peu profonde se prête à une virée en kayak comme à une initiation au kite-surf.

Les pêcheurs peuvent également prendre le large en catamaran, voire louer leur propre bateau. Des excursions snorkeling vous emmènent aussi à la rencontre de la faune locale, entre requins nourrice inoffensifs, adorables tortues, et étonnants lamantins.

Ruines maya d'Altun-Ha au Belize
Crédit : Alisa Matthews - Unsplash

Ambergris Caye : plongée, survol et tyrolienne

Ambergris Caye est rien moins que la plus grande île de tout le Belize. La petite ville côtière de San Pedro en est la porte d’entrée, mais aussi le point de départ d’un grand nombre d’excursions.

Bien sûr, les amateurs de plongée sous-marine comme masque et tuba sont à la fête. La réserve marine de Hol Chan et le fameux Grand Trou Bleu, cher au Capitaine Cousteau lui-même, sont à quelques encablures. D’ailleurs, les amateurs de sensations fortes peuvent survoler le Blue Hole en hydravion.

L’afflux de touristes de passage a développé simultanément l’offre d’excursions à terre sur le continent. Vous pouvez donc quitter San Pedro aux aurores pour visiter les meilleures rhumeries de Belize City ou admirer les ruines mayas d’Altun Ha. Des expéditions tyrolienne et cave tubing vous emmènent même jusqu’à la jungle de l’intérieur des terres.

Verdict : Caye Caulker 1 – Ambergris Caye 1

Caye Caulker et Ambergris Caye offrent pléthore de choix pour alterner entre repos et découverte. D’ailleurs, nombre d’excursions d’une journée se retrouvent de part et d’autre, car les bateaux quittant San Pedro font souvent escale à Caye Caulker, et inversement.

 

Caye Caulker ou plutôt Ambergris : quelle île est la plus accessible ?

Le temps est une variable d’ajustement importante en voyage. Quitte à choisir entre Caye Caulker et Ambergris Caye, donc, laquelle de ces deux îles est la plus rapide à rejoindre ? Et quid des déplacements à l’arrivée ? Tour d’horizon de vos options.

Caye Caulker ou Ambergris Caye - Bateau sur le sable à Caye Caulker
Crédit : ClémentineG

Caye Caulker : bateau et voiturette de golf

Trente-quatre kilomètres séparent le port de Belize City de celui de Caye Caulker. Comptez trente à quarante-cinq minutes de traversée pour débarquer sur l’île. Ocean Ferry effectue cinq traversées par jour et Belize Express Water Taxi sept.

La compagnie aérienne Tropic Air opère en parallèle plusieurs vols quotidiens à destination de Caye Caulker, d’une durée de dix minutes.

Une fois sur place, les voitures sont toutefois proscrites. Préférez-y donc le vélo, la petite taille de l’île facilitant les déplacements internes. Alternativement, louez les services d’une voiturette de golf.

À savoir : les voyageurs en provenance du Mexique peuvent rejoindre Caye Caulker en trois heures quinze depuis Chetumal, dans le sud du Yucatan.

Caye Caulker ou Ambergris Caye - Bateau amarré à un ponton au Belize
Crédit : Michiel Ton - Unsplash

Ambergris Caye : voiturette de golf et bateau (bis)

Une cinquantaine de kilomètres séparent le port de Belize City du port de San Pedro, au sud d’Ambergris. Une heure trente de trajet vous attend donc, à raison de vingt traversées par jour via Ocean Ferry ou San Pedro Express Water Taxi.

Tropic Air propose également plusieurs vols journaliers d’un petit quart d’heure en direction d’Ambergris Caye.

À l’arrivée, cependant, les touristes séjournant dans le nord de l’île doivent prendre un second bateau. Les véhicules sont d’ailleurs aussi absents qu’à Caye Caulker, alors réservez plutôt un vélo à la journée ou appelez un taxi-voiture de golf.

Bon à savoir : les voyageurs au départ de Chetumal peuvent rejoindre San Pedro en une heure trente.

Verdict : Caye Caulker 1 – Ambergris Caye 1

En termes de distance comme de temps de trajet, la différence entre les deux îles est négligeable. Le mode de transport s’avère également identique sur place, même si Caye Caulker se parcourt plus rapidement en raison de sa petitesse.

De Caye Caulker à Ambergris Caye : un budget similaire ?

Le Belize est une destination accessible, mais les prix pratiqués y restent plus élevés qu’aux Guatemala ou Honduras voisins. Les USD sont d’ailleurs monnaie courante, si ce n’est interchangeables avec les dollars de Belize. Alors entre les deux îles, l’une est-elle plus chère que l’autre ? Notre réponse.

Panneau coloré Caye Caulker
Crédit : Meritt Thomas - Unsplash

Caye Caulker : le royaume des backpackers

Les voyageurs à sac à dos favorisent généralement Caye Caulker, et l’île le leur rend bien. La nourriture est abordable, de street food en restaurants de fruits de mer – l’occasion peut-être de déguster du homard pour la toute première fois ! Côté excursions, les prix sont accessibles aux bourses les plus serrées.

L’hébergement est tout aussi peu onéreux, car les auberges de jeunesse pullulent. Certains hôtels plus haut de gamme ont fleuri avec les années, conjuguant confort et intimité à prix raisonnable. Des cottages et cabanes de bord de plage attendent notamment les amoureux. Revers de la médaille, néanmoins, les hébergements même cossus demeurent quelque peu rustiques.

Caye Caulker ou Ambergris Caye - Vue sur les Caraïbes
Crédit : Meritt Thomas - Unsplash

Ambergris Caye : le coût d’une destination populaire

La Isla Bonita, telle que la chantait Madonna, attire les visiteurs en masse. Conséquence attendue, les prix s’en ressentent, tant au restaurant qu’au guichet d’un voyagiste local. Les hébergements se situent eux aussi dans la fourchette haute des tarifs pratiqués au Belize.

Cependant, le panel de logements est plus complet qu’à Caye Caulker. L’île compte ainsi des resorts all-inclusive et villas où mettre les pieds sous la table en famille, comme des hôtels boutique sophistiqués où se ressourcer à deux – avec option jacuzzi ou piscine. D’ailleurs, les lodges les plus chics de l’île savent dorloter leurs jeunes mariés via dîners en bord de mer au coucher de soleil ou encore massages en chambre. Une bonne surprise à offrir en voyage de noces, peut-être ?

Verdict : Caye Caulker 1 – Ambergris Caye 0

Pas de suspense cette fois-ci, Caye Caulker l’emporte. Ce petit paradis prisé des backpackers se distingue en effet par ses prix attractifs. Si toutefois vous privilégiez le confort au budget, l’île d’Ambergris a de quoi vous combler.

Résultat : Caye Caulker 3 – Ambergris Caye 3

Score final : ex-aequo. Les activités à vivre sur place s’avèrent ainsi quasiment identiques, là où l’accès aux deux îles est uniformément aisé. L’aspect financier joue alors en la faveur de Caye Caulker, tandis que la balance penche vers Ambergris Caye côté confort balnéaire.

Au-delà, il revient peut-être à l’ambiance de déterminer votre choix. À Caye Caulker, ainsi, la devise est tout simplement de « go slow ». Vous adoptez donc le rythme indolent d’un séjour tout en douceur typiquement caribéenne.

Ambergris Caye, en retour, attire davantage de monde. Les familles comme les voyageurs en quête de dépaysement sans sacrifier à un certain standing s’en donnent à cœur joie. Et les couples peuvent trouver un cocon douillet où profiter d’un tête-à-tête romantique, en conclusion d’un séjour combiné original ou d’un voyage itinérant en Amérique centrale.

 

 

(Visited 211 times, 1 visits today)
[mc4wp_form id="5759"]