Written by: Afrique Amériques Destinations Europe Moyen-Orient

5 destinations où partir en voyage de noces en juin

Voyage de noces en juin - Page de calendrier

Voyage de noces en juin : où vous envoler ?

Votre lune de miel, vous n’avez pas tout à fait envie qu’elle soit comme les autres. Et surtout, vous vous passeriez bien de la cohue des longues vacances d’été. Pourquoi donc ne pas changer de cap, et opter pour un voyage de noces en juin ?

Au mois de juin, le timide soleil de printemps fait place au rayonnant mercure estival. On troque le gilet pour la robe sans manches, et claquettes et nu-pieds sont à nouveau de sortie. C’est un temps à rêver de plage et de grand air, mais aussi d’escales urbaines encore agréables hors saison. 

Qui plus est, de nombreuses manifestations festives émaillent le calendrier de par le monde. Alors besoin d’inspiration ? Découvrez cinq idées de voyage pour un tête-à-tête romantique en juin.

Voyage de noces en juin - Rue d'un village blanc au Portugal
Crédit : Carlos Machado - Pexels

Le Portugal

Le mois de juin n’est pas encore assez radieux à votre goût ? Alors cap sur le pays le plus ensoleillé de tout le continent européen. Au Portugal, le soleil réchauffe aussi bien les terrasses que les azulejos qui ornent les murs.

Mais le climat hospitalier ne fait pas tout, et le Portugal séduit aussi pour ses trésors architecturaux et ses paysages enchanteurs. Pays de marins oblige, la mer point partout à l’horizon. Et outre ses plages paradisiaques, le pays compte parmi les destinations européennes les plus abordables.

 

Ainsi, un séjour au Portugal est idéal en court projet de voyage earlymoon. Week-end à Lisbonne ou retraite pieds dans l’eau dans l’Algarve, à chacun sa façon de déconnecter. Une escapade dans l’arrière-pays permet également de se laisser porter par la douceur de vivre portugaise, entre vignobles et dîner romantique au rythme du fado. Les jolies bourgades de la vallée du Douro invitent à la flânerie, tout comme les villages de l’Alentejo.

Le Portugal insulaire dévoile un visage encore plus sauvage. Madère est le paradis des marcheurs et des pêcheurs, mais aussi des amateurs de faune qui profitent du ballet des cétacés. Dauphins et baleines cabotent ainsi près des catamarans. Quant aux Açores, l’archipel ruisselle de joyaux naturels. Volcans, geysers et piscines naturelles, tout y est.

Plage face à la montagne au Portugal
Crédit : Tiana - Pexels

Portugal : quelles bonnes raisons d’y séjourner en voyage de noces en juin ?

Le Portugal est une destination plébiscitée pour les voyages en famille, et ce y compris en lune de miel. Fatalement, le pays se gorge alors de touristes en été. Voyager au Portugal en juin permet donc d’éluder les foules, sans pour autant qu’il ne fasse trop chaud ou trop froid. La mer tutoie ainsi les 20 °, là où la pluie se raréfie presque tout à fait.

À vivre sur place : juin est un mois festif au Portugal. Lisbonne célèbre par exemple Saint-Antoine-de-Padoue le 13 juin, ornant les rues de lampions et grillant de succulentes sardines. Porto commémore, elle, son saint patron du 22 au 24 juin. La Saint Jean voit ainsi défiler bals traditionnels, parades, feux d’artifices et même régates sur le Douro.

Voyage de noces en juin - Façades blanches et bleues en bord de mer à Essaouira
Crédit : Louis Hansel - Unsplash

Le Maroc

Un peu de culture, mais aussi de jolies randos. Oh et du repos aussi. Sans oublier quelques pépites culinaires. Et si possible, un budget plutôt accessible. La tâche s’annonce compliquée pour trouver votre destination de rêves ? 

Bonne nouvelle, la richesse de l’art de vivre au Maroc n’a d’égale que la majesté du patrimoine. Puis, au terme d’une journée bien remplie, il n’y a rien de tel que se lover dans le patio ombragé d’un riad. À moins de préférer à un verre de thé une séance dans un voluptueux hammam.

Et le Maroc se prête aussi bien à un court séjour qu’à une exploration de longue durée. Des villes impériales comme Fès ou Marrakech constituent ainsi une introduction idyllique, entre médinas labyrinthiques et minarets ouvragés. La gastronomie est aussi à son avantage à Rabat et Meknès, qui dévoilent aux alentours d’étonnants vestiges antiques.

 

Les amoureux de nature brute peuvent également profiter d’un panorama marocain tout en contrastes. Terre de trek, le Maroc alterne entre paysages désertiques et montagnes de l’Atlas. En route, une étape dans une casbah ou un ksar laisse entrevoir tout un pan de la culture berbère.

Mais les baigneurs ne sont pas en reste. Ainsi, le pays étale ses plus belles plages sur dix mille kilomètres de côtes. Le farniente est donc au menu à Essaouira ou Tétouan, tandis que les mordus de surf se dirigent vers Imsouane ou Taghazout.

Ksar fortifié dans le désert marocain
Crédit : Moussa Idrissi - Pexels

Maroc : pourquoi y partir en voyage de noces en juin ?

Les températures étant caniculaires en été, il est conseillé de découvrir le Maroc au printemps ou en automne. Avec un thermomètre dépassant de peu les 30 °, le mois de juin s’avère donc un bon compromis. Ainsi, il fait suffisamment chaud et sec pour se baigner dans une eau agréable, ou randonner sans étuver. Inversement, le gros des voyageurs estivaux n’a pas encore débarqué de l’avion.

À vivre sur place : le mois de juin met particulièrement à l’honneur les cultures nomades. Le Moussem de Tan Tan est ainsi l’occasion de célébrer les traditions sahraouies. Courses de dromadaires, représentations musicales et danses figurent au programme. Parallèlement, le festival Gnaoua parcourt les grandes villes pour faire vivre le répertoire traditionnel de cet art musical islamique. Avis aux mélomanes toujours, un festival de musiques sacrées pose ses pénates Fès à la début juin.

Voyage de noces en juin - Toits d'une ville polonaise
Crédit : Zhi Xuan Hew - Unsplash

La Pologne

Vous cherchez une destination atypique en Europe ? Alors la Pologne a de quoi vous surprendre. Certes, nulle plage de sable blanc à l’horizon pour les mordus de farniente. À la place, la Pologne égrène villes chargées d’histoire, passionnants musées et châteaux érigés par des chevaliers.  

La Pologne compte ainsi certains des plus beaux city breaks d’Europe, Cracovie en tête. L’ancienne capitale offre un sublime bond vers le Moyen Age et la Renaissance, tandis que l’actuelle capitale de Varsovie s’avère un poignant voyage au cœur du XXe siècle. Gdansk, la perle de Baltique, ou encore la Venise polonaise de Wroclaw complètent un tableau enchanteur.

 

Destination culturelle de choix, donc, le pays possède aussi de quoi ressourcer les couples en quête de grands espaces. La forêt primaire de Bialowieza est ainsi un bijou naturel, où s’égayent d’ailleurs les derniers bisons d’Europe. Et longeant la Slovaquie et la République Tchèques, les Carpates polonaises s’avèrent un refuge loin des sentiers battus pour les randonneurs.

Crédit : Josh Hild - Pexels

Pologne : pourquoi opter pour cette destination en voyage de noces en juin ?

Le printemps est une belle saison pour s’envoler en Pologne. Toutefois, le climat peut être capricieux d’avril à mai. Juin présente donc l’assurance de températures clémentes, propices à la visite comme à la balade. De surcroît, les touristes y sont moins nombreux qu’en plein été. Malgré tout, un imperméable n’est pas de trop dans la valise en cas d’averses intempestives.

À découvrir sur place : début juin, dragons flottants et feux d’artifice animent les rues de Cracovie lors de la Parade des Dragons. Varsovie célèbre en retour le solstice d’été lors du Wianki, hérité de traditions slaves païennes. Quant à Gdansk, la ville rend hommage aux cultures juives au cours du premier week-end du mois.

Voyage de noces en juin - Mosquée Al Aqsa à Jérusalem
Crédit : Haley Black - Pexels

Israël

La Terre Sainte exerce un attrait magnétique sur les visiteurs. Pour les croyants, peu de lieux sont aussi forts qu’Israël pour une lune de miel chargée de spiritualité. Néanmoins, le patrimoine israélien fascine tout autant les fervents athées. 

Car en Terre Promise, tout évoque mythes fondateurs et civilisations millénaires. L’histoire est palpable, au passé comme au présent. Et d’une rive à l’autre, le pays moderne tisse un tableau complexe qu’il revient aux plus curieux de décrypter de l’intérieur.

 

Bien sûr, Jérusalem est une porte d’entrée incontournable. Du Saint-Sépulcre au mur des Lamentations, en passant par la Mosquée Al-Aqsa, les trois monothéismes y ont forgé l’héritage de la ville trois fois sainte. L’Israël biblique, c’est aussi le lac de Tibériade ou encore le berceau du Christ de Bethléem, côté palestinien. Puis, le changement d’ambiance est total à Tel-Avivl’hédonisme a ses quartiers, et les plages de sable fin aussi.

Ainsi, Israël ravit également les couples épris de nature. Le désert du Néguev plante un décor parfait pour une randonnée ou une virée en VTT. Au chapitre balnéaire, flotter sur la mer Morte est une expérience unique à deux. Les férus de snorkeling et plongée sous-marine préféreront toutefois les fonds coralliens de la mer Rouge, au large d’Eilat.

Soleil se levant sur le désert israélien
Crédit : Cristina Gottardi - Unsplash

Israël : pourquoi s’y envoler en voyage de noces en juin ?

Comme dans tout le Moyen-Orient, l’automne et le printemps sont les périodes les plus recommandées pour découvrir Israël. Si avril et mai se détachent notamment, juin demeure une belle alternative pour éviter les foules. Le temps est alors chaud du nord au sud, tandis que la mer avoisine les 25 °. Cerise sur le gâteau, la pluie est aux abonnés absents.

À découvrir sur place : juin accueille de nombreux événements printaniers. Les arts du spectacle sont à l’honneur à Jérusalem lors du festival d’Israël. Tel Aviv fait également sa nuit blanche en juin, ainsi que sa Gay Pride. Enfin, la Fête des Lumières pare Jérusalem de féerie à la fin du mois.

Voyage de noces en juin - Ville coloniale en Equateur
Crédit : Mauricio Munoz - Unsplash

L’Équateur

Tout plaquer pour une évasion insolite au bout du monde, voilà en gros votre définition d’une lune de miel idéale. Faites donc vos valises pour convoler au cœur de l’Amérique du Sud. L’Équateur n’attire pas autant les regards que ses voisins colombiens et péruviens. Pour autant, le pays déploie toutes ses merveilles au détour de villes coloniales colorées et de parcs nationaux luxuriants. En somme, une alliance parfaite entre nature et culture.

La visite commence généralement par une flânerie dans le centre préservé de Quito, à agrémenter d’une dégustation de chocolat ou d’un tour en téléphérique à flanc de volcan. Le patrimoine des conquistadors et le legs préhispanique s’entremêlent aussi à Cuenca ou Guayaquil.

 

Puis, l’Équateur révèle l’étendue éblouissante de ses paysages. Les jeunes mariés à l’esprit aventurier peuvent s’enfoncer dans la forêt amazonienne, où alterner rafting et promenade à cheval. Le pays compte également lagunes turquoise, mangroves et criques isolées aux eaux cristallines le long du Pacifique.

Toutefois, c’est sans doute l’archipel des Galápagos qui remporte la palme du dépaysement. Havre des tortues, iguanes et autres requins, ce paradis de la faune est un rêve à exaucer pour tous les plongeurs.

Phoque sur plage des Galapagos
Crédit : Riccardo Parretti - Pexels

Équateur : pourquoi s’y laisser tenter par un voyage de noces en juin ?

Le temps est par définition incertain sous les latitudes équatoriennes. Ainsi, la pluie est au rendez-vous toute l’année. Toutefois, le climat distingue deux saisons. Au cours de la saison sèche, de juin à novembre, les jours de pluie s’amenuisent alors que les températures augmentent légèrement. En juin, la saison est donc tout indiquée pour plonger, randonner et se baigner.  

À vivre sur place : riche de nombreuses communautés indiennes, l’Équateur est le théâtre d’un des plus importants rituels incas. Le 22 juin, l’Inti Raymi marque le solstice d’été. Des célébrations festives comprenant danses autochtones et repas conviviaux se déroulent alors dans les Andes, et notamment dans les régions de Cotacachi et Otavalo.

Un voyage de noces en juin en guise de prochain voyage, ça vous dit ? Transition entre printemps et été, le mois de juin est une saison parfaite pour profiter de températures en hausse sans pour autant subir les marées touristiques estivales.

Alors de courtes escapades urbaines en vadrouille à l’extrémité du globe, de belles plages volcaniques en excursions tropicales, il existe bien des coins de paradis où vivre un moment unique à deux en juin.

(Visited 473 times, 1 visits today)
[mc4wp_form id="5759"]