Written by: Conseils

Babymoon : comment concilier grossesse et lune de miel ?

Babymoon lune de miel grossesse

Tout savoir sur la babymoon – Nos conseils

Votre mariage est à peine passé qu’un autre heureux événement se profile à l’horizon. Dans quelques mois, c’est un nouveau membre du foyer qui ouvrira la prochaine page de votre histoire. Alors en attendant, pourquoi ne pas profiter d’un dernier tête-à-tête avant l’arrivée de bébé en babymoon ? 

Car être enceinte rime aussi avec lune de miel. Ainsi, la babymoon vous permet de vous ressourcer à deux le temps d’un week-end bien-être ou d’une escapade plus lointaine. Mais quand partir ? Et quelle destination choisir pour un voyage en toute sérénité ? Découvrez tous nos conseils pour une babymoon de rêve.

La babymoon : un lâcher-prise en amoureux avant la naissance de bébé

De la séance first-look à l’earlymoon, les anglophones ne sont pas avares de nouveaux concepts de mariage. Et depuis quelques années, la tendance est au babymoon pour les jeunes mariés. En d’autres termes, la babymoon est un voyage de noces prénatal. Une bonne occasion de profiter d’un moment privilégié à deux avant d’accueillir bébé, en somme.

Mais la babymoon permet aussi à la future maman de lâcher du lest au cours de sa grossesse. C’est pourquoi il s’agit bien souvent d’une lune de miel placée sous le signe du bien-être. Un séjour thalasso est alors idéal pour vous faire dorloter dans un bel hôtel-spa. Et pour les amateurs d’ambiance urbaine, un city break dans une capitale européenne offre une parenthèse romantique sans multiplier les kilomètres.

Toutefois, il est possible d’envisager une lune de miel plus lointaine. Selon vos envies, votre babymoon peut ainsi prendre la forme d’une évasion paradisiaque aux Maldives ou d’un road trip américain. Votre destination dépend néanmoins de la date d’arrivée de votre nouveau-né.

Quand partir en babymoon ?

Être enceinte est loin d’être une contrindication au voyage. Cependant, il est important d’adapter votre lune de miel à chaque étape de votre grossesse.

Le premier trimestre

Les premiers mois s’accompagnent souvent d’une fatigue généralisée, voire de nausées. Résultat des courses, la future maman n’est pas en état de vadrouiller. Mieux vaut donc privilégier repos et ressourcement près de chez vous dans un gîte à la campagne, ou une belle chambre d’hôtes à la ferme.

  • Notre conseil : vous êtes tous deux hyperactifs ? En début de grossesse, prévoyez quelques balades à vélo ou une jolie marche dans la nature, à récompenser d’un apaisant massage en chambre. Oubliez toutefois jacuzzi et sauna, qui pourraient provoquer des contractions.

Le deuxième trimestre

Entre trois et six mois de grossesse, c’est la période parfaite pour organiser une babymoon. Bébé se fait plus facile à vivre. Et en retour, votre maternité pèse moins sur votre état de forme. C’est donc le moment de miser sur toutes sortes d’activités, du yoga sur la plage à la randonnée en forêt. Bien sûr, mieux vaut tout de même rester mesurés. Ainsi, adieu balades à cheval et plongée sous-marine.

  • Bon à savoir : l’air pur de la montagne permet une meilleure oxygénation du sang, alors ne vous privez pas d’une escapade alpine. Néanmoins, il est déconseillé de grimper au-delà de 1500 m d’altitude.

Le troisième trimestre

Dès le sixième mois de grossesse, voyager devient plus délicat. Certaines compagnies aériennes se refusent même à embarquer les femmes enceintes de plus de sept mois. Et à partir du huitième mois, les longs déplacements sont fortement découragés en raison du risque d’accouchement prématuré.

  • Bon à savoir : à l’embarquement, certaines compagnies peuvent exiger la présentation d’un certificat médical de non contre-indication au vol. Renseignez-vous donc auprès de votre opérateur de voyage, ainsi que de votre médecin traitant.
Babymoon couple tenant le ventre pendant grossesse
Crédit : Kei Scampa - Pexels

Babymoon : quelles précautions pour un voyage serein ?

Voyager alors que bébé est en route n’est pas un séjour tout à fait comme les autres. Il est donc essentiel de prendre toutes les dispositions pour que votre babymoon se déroule dans des conditions de confort et de sécurité optimales.

  • Dans un premier temps, demandez conseil à votre médecin ou votre gynécologue avant de partir. En fonction du suivi de votre grossesse, cet avis médical vous permettra d’adapter votre programme de voyage à destination.
  • Puis, prenez vos précautions pour le trajet. En avion notamment, il peut être utile de porter des bas de contention afin de stimuler la circulation sanguine lors de longues heures de vol. Et sur l’asphalte, mettez-vous à l’aise plutôt que sillonner les routes en sac à dos.
  • Enfin, prenez en compte le confort sur place. À l’hôtel, des équipements comme un ascenseur ou un parking sont indispensables pour éviter d’accumuler stress et fatigue. Autre critère de taille, mieux vaut éviter une baignoire lilliputienne dans la salle de bains.

Comment choisir la meilleure destination babymoon ?

Prendre vos précautions, c’est aussi choisir une destination de voyage sûre pour vous et votre futur bébé. Ainsi, vous pouvez rayer de votre liste les pays où sévissent certaines maladies comme la fièvre jaune ou le virus Zika. De l’Amérique Latine à l’Afrique, attendez donc plutôt que vos enfants soient grands pour y planifier votre premier grand voyage en famille. 

Vérifiez également la bonne tenue des infrastructures sanitaires à destination. Votre médecin traitant peut notamment vous aider à y voir plus clair.  

De même, privilégiez un point de chute facilement accessible. Car s’il est tentant de vous isoler dans un petit coin de paradis, il est plus important encore de vous trouver à proximité d’un hôpital au cas où la future maman ait besoin d’assistance. Par ailleurs, n’hésitez pas à contracter une assurance complète afin de couvrir d’éventuels soins de santé sur place.

Babymoon : où partir ?

L’impatience grandit, mais vous ne savez toujours pas où poser vos valises ? Voici quelques idées de destinations idéales en babymoon.

Une babymoon made in France

Pour votre babymoon, quoi de plus simple que de voyager près de chez vous ? La France a l’avantage de vous offrir une lune de miel facile d’accès. Car il vous suffit de monter à bord d’un train ou de grimper en voiture pour découvrir les trésors de l’Hexagone

Alors vous êtes plutôt chalet cocooning dans les Alpes, hôtel thalasso en Bretagne ou mise au vert au Pays Basque ? Ou bien peut-être séjour balnéaire en Corse ou cocon au cœur des châteaux de la Loire ? En France, les escapades romantiques ne manquent pas.

Une babymoon en Europe

En voyage de noces, l’Europe cumule les avantages. La proximité d’abord, car il vous suffit de quelques heures pour changer de décor. Et des canaux de Venise aux fjords norvégiens, le continent regorge de cadres idylliques. Une babymoon européenne se prête aussi à de longs week-ends en amoureux, au cœur d’une capitale ou en escale nature

Enfin, voyager en Europe est un bon moyen de profiter d’une lune de miel à moindre coût. Toutefois, rien ne vous empêche de vous faire plaisir en vous offrant le luxe d’une nuit insolite dans un palais andalou ou un château écossais.

Lune de miel babymoon femme enceinte sur la plage
Crédit : Anthony Tran - Unsplash

Des destinations plus exotiques pour votre babymoon

Vous imaginez des paysages du bout du monde en lune de miel ? Jusqu’au sixième mois de grossesse, il vous est possible de rêver plus loin pour votre babymoon. Alors amateurs de grands espaces, direction le Canada, les grands parcs américains ou encore la Nouvelle-Zélande. 

Côté culture, le Japon rivalise de beauté avec la Corée du Sud, tout comme le sultanat d’Oman avec la Jordanie. Et si vous n’aspirez qu’à un peu de détente les pieds dans l’eau, l’évasion est au rendez-vous d’une île de l’océan Indien.

  • Attention : par définition, une grossesse multiple présente des risques accrus. Mieux vaut alors éviter de partir en babymoon longue distance.

Un nouveau membre de la famille va bientôt pointer le bout de sa frimousse ? Attendre un bébé ne vous oblige pas à reporter votre lune de miel. La babymoon est même une belle opportunité de vous évader en toute quiétude avant que tout ne change à la maison, à condition de respecter certaines précautions. Alors, court week-end urbain ou relaxation balnéaire ? À vous d’adapter votre babymoon à vos envies.

(Visited 611 times, 1 visits today)
[mc4wp_form id="5759"]